InDiscover

LES ESSENTIELS DE DIANA

essentiels-de-diana-photo-couverture

LES ESSENTIELS DE DIANA

essentiels-de-diana-magasin-portrait

Existe-t-il, à Charleroi des alternatives durables aux cosmétiques et produits soins de grande distribution ? En tous cas, c’est la promesse de la boutique, Les essentiels de Diana. Depuis 2018, Diana vend ses essentiels dans son magasin de cosmétiques en vrac. Le principe ? Proposer matières premières naturelles comme des huiles, beurres, argiles, eaux florales afin de créer, par la suite, nos produits sur-mesure. Vu que ma peau ne me convenait plus du tout : imperfections, rougeurs, teint blafard, pores dilatés… Bref, la totale, c’était le moment idéal pour tester cette adresse.

magasin-les-essentiels-de-diana-marchienne-au-pont-min

Le concept  :

À Marchienne-au-Pont, Diana vous accueille dans sa petite boutique chaleureuse. En magasin, vous avez tout d’abord des produits finis comme des crèmes hydratantes ou des savons par exemple. Les fournisseurs sont rigoureusement sélectionnés en fonction des ingrédients utilisés où tout doit être naturel, et de leur localisation. Vous avez notamment, Bioflore ou encore Cîme qui sont des marques belges. La seconde option est de choisir des produits bruts comme des huiles ou des argiles. Enfin, Diana commercialise aussi ses propres fabrications.

J’étais un peu perdue car je ne connaissais aucune des marques proposées et je n’identifiais pas correctement les bienfaits des éléments en vrac. Je vous conseille donc de réfléchir au besoin de votre peau et ensuite de questionner Diana. Elle est toujours disponible pour vous aider en magasin. Pour ma part,  je voulais unifier mon teint et éviter les petits boutons.

produits-argile-les-essentiels-de-diana-min

Qu’est-ce que j’ai acheté :

Diana m’a d’abord conseillé deux huiles : l’huile de jojoba et celle de carotte. La première est sébo-régulatrice mais nourrissante. L’huile de carotte va activer la régénérescence des cellules et illuminer le teint. Pour les deux il suffit de mettre deux voire trois gouttes dans sa crème hydratante, pas plus. L’eau florale d’hamamélis est le meilleur achat que j’ai pu faire dans sa boutique. Sa mission est de réduire les rougeurs, les pores dilatés tout en soulageant les irritations de la peau. Je l’utilise juste après m’être nettoyée le visage comme un tonique. À nouveau, il suffit de mettre une larme sur un coton (réutilisable).  

J’ai aussi choisi de l’huile essentielle de tea tree à mettre localement sur les boutons, de l’argile rose et un mix  d’huile pour la fortification et la pousse des cheveux créé par Diana.

magasin-les-essentiels-de-diana-min

Les résultats ?

J’ai utilisé cette routine soin pendant 4 jours. Je vois déjà une différence. Certes, le changement est minime mais j’ai un teint plus lisse avec les pores resserrés. Pour la couleur, je suis toujours aussi pâle mais je pense que l’huile de carotte fera son effet sur le long terme. J’ai aussi un gros coup de coeur pour l”huile pour cheveux. Même si je ne peux pas voir si ma longueur a augmenté en une utilisation, la texture est plus douce et soyeuse. 

Les essentiels de Diana me prouve que les produits naturels sont tout aussi efficaces que des soins achetés en parfumerie qui nous vante 1001 mérites mais qui, à la composition sont bourrés d’ingrédients issus de la pétrochimie. De plus, en intégrant ses nouveaux réflexes dans ma routine de soin, je favorise le commerce local et je continue ma démarche vers une consommation écoresponsable. 

Par contre, je n’avais aucun gros problème cutané. Si vous avez de réelles problèmes de peaux tels que de l’acné, eczéma… il est préférable de poser un diagnostic avant.

Finalement, les essentiels de Diana est un magasin que je recommande à 100% ! Si vous recherchez des produits cosmétiques avec une composition irréprochable, des alternatives locales et des conseils hors-pair, je pense que vous allez trouver votre bonheur. 

HORAIRES/INFOS

Site : Les essentiels de Diana 

Adresse : Rue de la Providence 12, 6030

Horaire: je : 13h-18h; sa: 11h-18h. 

Pour continuer de consommer local : article à lire 

By

You may also like