InShop

ENTOURLOOP

entourloop-entourlook-room-mycharleroi-nalinnes-charleroi-boxe-min_copie

ENTOURLOOP DRESSING

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un dressing illimité ?  Un dressing qui se renouvellerait chaque mois et vous permettrait de ne plus maugréer : «je n’ai rien à me mettre». Entourloop, le concept de Paola, est LA solution magique. De fait, elle propose une garde-robe partagée avec des vêtements 100% éthique dans la région de Charleroi !

entourloop-entourlook-room-mycharleroi-nalinnes-charleroi-combi-min

Entourloop en deux mots :

Entourloop est donc un service de location de vêtements écoresponsables. C’est une garde-robe qui comporte plus de 600 pièces gérées de manière circulaire. Soutenir ce projet a deux gros avantages. D’une part cela vous encourage à modifier votre mode de consommation et favoriser le slow fashion. D’autre part vous accédez à des vêtements durables à un prix défiant toute concurrence.

entourloop-entourlook-room-mycharleroi-nalinnes-charleroi-horizontal-min

Comment ça marche ?

Soit vous prenez rendez-vous avec Paola pour shopper vos pièces à l’entourlook room, soit vous commandez directement votre boxe sur son site internet. Les formules d’abonnement varient entre 50€ et 200€ par mois. Pour légitimer ces prix, elle donne une valeur en crédit à chaque vêtement.  Par exemple, la boxe de 150€ propose 16 crédits en sachant qu’un 1 crédit équivaut à une tranche de 40 euros. Par conséquent, quand vous achetez une boxe à 150€, vous avez un total de 650 euros de fringues.

À  la fin du mois, vous rendez les vêtements et sélectionnez de nouvelles pièces. Par contre, si vous avez eu un réel coup de cœur pour un habit, vous pouvez l’acheter au prix coûtant.

Quelles marques sont disponibles ?

Paola choisit scrupuleusement les marques dispo à l’entourlook room. Pour le moment elle favorise notamment Sézane, Ba&sh, Balzac, sessùn ou Armedangels. pour les démarches écoresponsables dans la confection du vêtement qu’elles entreprennent.

En effet, l’ensemble des pièces sont confectionnées avec des matériaux naturels et labellisés GOTS (Global Organic Textile Standard) ou Oeko-tex. Le premier garantit un mode de production écologique et socialement responsable. Le second s’assure de la qualité du textile et qu’il ne soit pas toxique pour la santé. En outre, les ateliers de production des marques sont audités pour veiller à l’application du droit européen du travail. Vous trouverez aussi les bilans sociaux et environnementaux des sociétés sur internet.

entourloop-entourlook-room-mycharleroi-nalinnes-charleroi-tshirtdemain-min

Ces critères permettent alors à Entourloop de proposer de la qualité et une vraie valeur ajoutée dans cette garde-robe partagée au style bohème chic dédiée aux femmes.

Néanmoins, j’admets que ces marques restent « fast fashion » par rapport à la rapidité des collections qui se renouvèlent.

Les valeurs de Paola d’entourloop

Ce qui m’a convaincue dans son projet est le système circulaire du vêtement. De fait,  au début du parcours, le vêtement est soit neuf soit déjà de seconde main. Ensuite, il est porté une dizaine de fois, et toujours lavé au pressing écoresponsable après chaque remise de boxe. Lorsque le vêtement a vécu, ce dernier est revendu, recyclé ou upcyclé.

Grâce à ce système de location, le cost per wear de la pièce est réduit. Cet indice révèle  le coût réel du vêtement en fonction du nombre de fois où il est porté. L’intérêt de louer un vêtement est que le CPW diminue et donc notre empreinte environnementale aussi. Quelle est la meilleure solution ? Un t-shirt de fast fashion porté 3x à 10€ ou une belle blouse à 40€ portée 50 fois ?

entourloop-entourlook-room-mycharleroi-nalinnes-charleroi-fittingroom-horizontal-min

Dès lors Entourloop a créé une nouvelle alternative à notre manière d’acheter ! Ce n’est ni de la seconde main, ni de l’upcycling mais bien une troisième façon de consommer avec  cet objectif commun de moins posséder.

Comment la soutenir ?

Je suis consciente que tout le monde ne puisse pas dépenser 50 à 200 euros par mois dans une boxe vêtement. Cependant, Paola lance un crowdfunding pour financer son projet ! Avec un objectif de 4000€, si chaque lecteur donne 10 euros, nous serions à la moitié de la cagnotte. Si un don reste quand même compliqué, s’abonner à son compte Instagram, Facebook, partager ses publications ou lui envoyer un message privé est une marque de soutien gratuite et motivante. 

INFOS

By

You may also like