InShop

FRIPES À CHARLEROI

boulevard_vintage_mycharleroi-min copie_miniature

LES FRIPES À CHARLEROI

fripes_charleroi_mycharleroi-min

Après un premier article où je vous avais sélectionné 5 adresses de seconde main à Charleroi, voici une deuxième édition ! Pour notre plus grand bonheur, des nouvelles adresses sont apparues en 2020. Bien sûr, il faut fouiller, chiner, essayer… mais les fripes à Charleroi regorgent de pépites.  Je vous emmène dans mes boutiques physiques préférées et je vous donne aussi des bons plans en ligne.

BOUTIQUES PHYSIQUES

Jipex

Jipex est, pour moi, l’adresse immanquable à Charleroi. J’ai découvert ce magasin parce que j’y ai travaillé en tant qu’étudiante. Grâce à ce job, j’ai eu le déclic d’acheter en fripes. Cette chaine de magasin a plusieurs points de vente en Wallonie et à Bruxelles, dont deux fripes à Charleroi  : à la rue Neuve, 56 (Ville-Haute) et à la rue de Marcinelle, 19 (Ville-basse). Vous avez tous les jours du réassort à des prix dérisoires. La période des soldes est encore plus intéressante car tout passe à -50%. 

jipex_fripes_charleroi-min

Cependant le concept de Jipex est de proposer du seconde main, pas du vintage. Vous avez donc des pièces dans l’ère du temps (parfois un peu moins) mais qui ne dépassent jamais les années 2000 au niveau du style. J’achète souvent des basiques comme les jeans, les pulls, les robes d’été… En outre, la boutique est fonctionnelle et n’a pas cet aspect «mignon» où l’on a envie de tout acheter. Il faut donc passer au-dessus d’aprioris potentiels comme « oh je ne trouverai rien, ça ne m’inspire pas »…

Les petits riens

Par contre, si vous recherchez vraiment une ambiance et un concept, allez plutôt aux Petits Riens. Cette nouvelle boutique a ouvert en décembre 2020 et a le même concept que Jipex. Elle propose néanmoins une déco plus recherchée. L’endroit est plus lumineux avec des tringles toujours rangées par couleurs. Il y a un espace grandes marques et la boutique mise aussi sur l’expérience client. Par conséquent, les bacs à 1€ (assez commun en fripes) sont moins fournis que chez Jipex par exemple mais ont des vêtements plus tendance. Récemment j’y ai d’ailleurs trouvé un trench pour 18€ et une chemise en soie à 8€.

coat_petits_riens_mycharleroi-min

Troc’ Inn

Faire les fripes à Charleroi implique d’aller faire un tour chez Troc’ Inn. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours connu cette enseigne. Pourtant, j’y entrais rarement car j’étais intimidée par ce dépôt-vente haut de gamme. Sous prétexte que c’était du luxe, je me sentais obligée d’acheter. Pour la première fois j’ai pris le temps de fouiller le magasin qui est sur deux étages ! Je n’ai rien trouvé à cause d’un problème de taille mais les pièces sélectionnées sont super sympas et à des prix abordables pour les marques proposées. 

troc_inn_mycharleroi-min

BOUTIQUES EN LIGNE

En ce qui concerne les vêtements vintage, je vous conseille d’aller faire un tour sur les comptes Instagram et sites internets des trois adresses suivantes :

Boulevard Vintage :

Marina, carolo, sélectionne des pièces chic et vintage inspirées du dressing de Blair Waldorf. Ces principaux coups de cœur sont des foulards de grandes marques et des blazers oversized. Il y en a autant pour les hommes que pour les femmes même si, je le répète, la mode n’est pas genrée. J’ai ai d’ailleurs acheté un blazer bleu homme Sotch and soda. Les photos du site sont bien claires et donc il est agréable d’y faire son shopping. Cela vaut le coup de mettre son site internet en favori. 

fripes_mycharleroi_charleroi

Fripestyle shop

Avant de comprendre que Fripestyle Shop était une boutique en ligne, j’ai d’abord découvert le concept grâce aux événéments réguliers organisés par Natalia en 2019. Cette nana amoureuse des looks colorés et décalés vend uniquement des pièces des années 80-90. Je suis allée avec ma maman à son dernier événement et elle était choquée de voir sa garde-robe d’étudiante reprendre vie! Le but de Natalia ? Révéler la spice girl qui sommeille en vous. Vous l’aurez compris, si vous recherchez des looks uniques et des pièces psychédéliques, rendez-vous sur son site internet.

Rare_fripes

Par contre, le concept de Luca et Céline s’oppose totalement à toutes les adresses que je viens de vous proposer.  Leur mission ? Vendre un produit d’une authenticité rare, en quantité limitée, pour une pièce 100% originale. Le couple chine des vêtements en provenance de surplus militaire et vêtements workwear (de travail).  Vous trouverez donc : des sweats, des trench coat, des sur-chemises, des pantalons Levi’s… L’idée est géniale et surtout unique. Chaque pièce raconte une histoire comme cette chemise de pêcheur datant de 1916 ! Vous ne verrez jamais leur sélection ailleurs. Un conseil, si vous avez un coup de cœur, foncez !

rare_fripe

Est-ce qu’il existe des fripes à Charleroi ? Je pense que, dorénavant, vous avez la réponse. 

By
0

You may also like

Leave a Reply