Search results for:

mycose galerie

  • InDiscover

    MYCOSE GALERIE

    MYCOSE GALERIE

    Entre les restos et les bars, Charleroi poursuit sa transformation et cette fois dans le domaine artistique. Des pionniers tels que l’Eden ou le Vecteur ont suscité de nouvelles structures comme Mycose, cet art gallery, à la rue des alliés (pas loin du Nirvana), un endroit pour moi jusque-là inconnu. Alors que nous propose-t-il ? Qui est à l’origine de cette idée ? Je vous dévoile tout sur ma découverte !

    Mycose 

    A l’origine de Mycose, il y a Renaud, un infographiste de formation et carolo de naissance ! Il décide d’ouvrir il y a un peu plus d’un an la Mycose Galerie. L’endroit se veut être multi disciplinaire et multi fonctionnel pour pouvoir mettre en avant des projets d’artistes carolos accomplis ou en devenir. Ce lieu à la fois intimiste et urbain enrichit notre nouveau paysage carolo.   

    Le choix des artistes fonctionne au coup de cœur. Actuellement, c’est Gwendoline Rouchy qui a pris possession de la galerie. Son œuvre « moonfish » s’articule autour de plusieurs séries dont une illustrant le sens propre d’expressions idiomatiques (prendre les jambes à son coup, avoir un chat dans la gorge), une autre ou elle a imaginé la trinité « Rock&Roll » ; alcohol, sex and drugs. Mais je ne dévoilerai pas tout, d’autres œuvres sont encore à admirer à la galerie.

    Lieu unique :

    Cette maison de maître regorge de surprises ! Mycose Galerie ce n’est pas uniquement un lieu d’exposition. Cet endroit vivant accueille aussi des apéros, des concerts ou des tournages de clip de rap auquel j’ai d’ailleurs pu assister lors de mon passage. Chaque projet animant Mycose mérite sa propre atmosphère et c’est pourquoi il n’y a pas qu’une salle d’exposition. Par exemple le tunnel de 14m sous les fondations de la maison est idéal pour une ambiance mystérieuse ou encore le jardin à l’arrière est aussi réquisitionné.

    Ce que j’en pense ?

    L’art est souvent perçu comme un repère réservé uniquement aux personnes mondaines associé à une atmosphère snobe, du moins c’est l’image que j’en avais car ce n’est en aucun cas ce qui se dégage chez Mycose Galerie. Dès mon arrivée, Renaud discutait avec des amis autour d’une bière, les ados du clip de rap squattaient les extérieurs… On ressent tout de suite l’ambiance carolo familiale.

    En effet, l’intérêt de cet endroit est de nous faire découvrir de nouveaux artistes dans une ambiance décontractée, sans prise de tête avec l’unique souhait de redorer l’image de notre ville.

    En espérant vous avoir donner envie, Mycose Galerie est pour moi le fruit du renouveau carolo qui prend la part de la ville.

    HORAIRES/INFOS

    Adresse : Rue des alliés 4, 6000 Charleroi 

    site : la galerie Mycose

  • InDiscover

    LE VECTEUR

    LE VECTEUR

    CULTURE

    Avez-vous déjà remarqué le grand bâtiment dans la rue de Marcinelle orné d’une fresque noire ? Derrière cette œuvre imposante se trouve le Vecteur, un lieu culturel multidisciplinaire. Peut-être plus connu comme étant l’organisateur du Festival de Livresse, je profite de cet événement annuel pour vous faire découvrir l’endroit et surtout pour vous donner envier d’aller faire un tour au festival.

    La mission :

    Le Vecteur est un lieu où toutes les formes de l’art sont promues : littérature, arts visuels, édition et cinéma. Comme Le Vecteur regroupe un ensemble de succursales, chacune d’entre elles sont destinées à faire rayonner un art en particulier. Cet espace culturel souhaite animer la curiosité du public tout en l’instruisant. Nous sommes loin de l’endroit traditionnel où un guide endormant nous explique la dernière expo. Quand vous entrez au Vecteur, vous êtes face à une équipe dynamique, des expositions innovantes et une atmosphère festive.

    Qu’est-ce qu’on y trouve ?

    La saison est principalement ponctuée de vernissages et d’expositions. La Galerie V2, en face du bâtiment principal, accueille majoritairement les arts visuels tandis que la grande salle est utile pour les projections cinématographiques. Enfin, leur bibliothèque est dédiée à l’édition. Evidemment, un bar est aussi à la disposition du public car tout bon carolo qui se respecte aime boire une petite bière lors d’une conversation captivante sur l’art.

    Ces activités ne sont que la partie émergée de l’iceberg puisque l’ASBL propose aussi des résidences aux artistes. En effet, un appartement peut être loué à la journée jusqu’à une durée de 3 mois afin de rester sur les lieux pour créer. Charleroi inspire…

    Mon coup de cœur

    Depuis 2015, le rayon ou la « bibliothèque » accueille le public.  Ouvert 2 fois par semaine, nous pouvons louer des bouquins sur la littérature émergente mais aussi écouter de la musique grâce à leur immense collection de Vinyl ou venir en soirée lorsqu’un concert est organisé. C’est un endroit cosy qui est pensé comme un lieu de partage. La décoration et ultra soignée et on peut même s’y poser pour travailler.  

    Le festival de Livresse

    Du 23 au 26 octobre se déroule leur traditionnel festival littéraire, Livresse. Cet évènement est le plus important de la saison. Cette année, la programmation est principalement en soirée avec des expositions, des débats, des concerts, des vernissages ou encore différents ateliers d’apprentissage ! Cette initiative a été conçu avant tout pour promouvoir la culture à Charleroi mais aussi pour animer la Ville-Basse, découvrir de nouveaux artistes, créer de chouettes amitiés.

    Ivre de livres mais aussi de boissons ! Le festival nous rend saoûl au sens propre comme au figuré. Certes on s’enrichit intellectuellement, mais on goûte aussi aux festivités nocturnes carolos…

    Ce que j’en pense :

    J’ai découvert Le Vecteur tout d’abord grâce à sa façade bicolore qui attire l’oeil ainsi qu’à la diffusion du film Gang Bang lors du Kicks Festival. Je n’avais pas du tout aimé le film (tout savoir ici) mais au moins j’ai pu découvrir un nouveau lieu carolo !

    Cet espace dédié à la culture trop peu connu des 18-24 ans et c’est pourquoi je vous conseille de regarder la programmation (ou de venir à l’improviste) afin de profiter des activités dans un esprit festif 

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Rue de Marcinelle, 30 

    Téléphone: 071 27 86 78

    Festival: infos sont ici

    Autres lieux culturels

    © Félicité Landrivon  © carteculture.be

  • InDiscover

    BPS 22

    BPS 22

    FIERTE DE LA VILLE HAUTE

    Coin mystérieux de Charleroi, la ville haute carolo est vite oubliée par les 18-25ans au profit des bars branchés du bas de la ville. Et pourtant… Magasins de seconde main, boulangeries, lieux culturels, panorama imprenable… La ville haute a de quoi être fière ! Son atout majeur ?  Le BPS 22.
    Ce n’est, ni un nom de médicament ni une appellation en robotique, mais bien espace d’art contemporain ! 

    Le BPS 22 en bref :
    Malgré la grandeur du bâtiment Provincial Solvay n°22, le musée se fond si bien dans le paysage qu’il pourrait passer inaperçu. Après sa rénovation en 2015 il devient un « espace de création contemporaine ». Les 1000 m2 sont dédiés à des expositions temporaires. Ne répondant à aucun code artistique, le style du BPS 22 se veut hétéroclite. À chaque projet, l’inventivité artistique nous émerveille.


    Partie à la découverte du lieu il y a bientôt un an, j’avais été déçue. C’est pourquoi j’y suis retournée en ce premier dimanche du mois. C’est un détail important car tous les premiers dimanches… C’est gratuit 😉

    US OR CHAOS:

    À tort ou raison, je me renseigne rarement sur l’expo en cours quand je visite un lieu artistique. Heureusement pour moi, la démarche était expliquée grâce au journal distribué en début de parcours. Le contexte ? Suite au climat de peur et cette politique de répression installée par les états après les attentats du 11 septembre, les artistes ont voulu réagir et s’expriment violemment sur le sujet.

    Personnellement, je comprends la démarche mais mon seuil de tolérance concernant la brutalité des œuvres a été atteinte. Je prends en exemple mon coup de cœur de l’expo. Des plaques brûlantes sont disposées au centre de la pièce où un éclairage est met en avant cette ligne de dix carrés. Des gouttes tombent et leurs impacts dessinent des auréoles légèrement colorées. Après avoir été émerveillée par l’originalité et la beauté dont l’artiste fait preuve, j’apprends (grâce au journal) que les gouttes tombent depuis un morceau de tissu utilisé pour nettoyer les corps dans une morgue à Mexico… Tout de suite, c’est moins drôle.

    À nouveau, la première salle à l’entrée, sur la droite, était une succession de tubes bicolores disposés en carrés. D’après le fascicule, la couleur noire est celle du pétrole brut irakien et le blanc du gaz d’argon actif. Assemblés, cette opposition représente l’utopie et la dystopie de notre monde.

    En fait, chaque production artistique détient un sens improbable que l’on ignore sans la brochure et dénonce les actions insensées de nos gouvernements.

    Avec sa structure en métal, ses vitraux et l’utilisation du béton comme matériau, le hall principal prend des allures d’entrepôt. Sept œuvres sont mises à notre disposition. Vidéos, tableaux, plan, structures 3D… On peut les approcher, les toucher et même utiliser certaines d’entre elles. Pour toutes les ‘Marie t’chipote’, c’est le paradis. Je vous avais déjà expliqué qu’en touchant une toupie géante dans un musée d’art contemporain, alors que c’était interdit, elle avait commencé à rouler ? La peur de ma vie.. Par contre, au BPS 22, l’art se veut interactif et c’est tout à fait autorisé ! 

    Verdict ?
    Même si certaines images m’ont déplues, dénoncer via l’art est une démarche que je supporte et que je prône. Certes la violence est présente mais c’est une violence « passive ». Le message transmis par les œuvres suffit pour une remise en question profonde sans avoir recours aux cris ou à la casse.

    Quand la culture appelle à la critique de notre monde, cela vaut la peine de s’y intéresser. 

    Rendez vous au BPS 22 ! 

    HORAIRES/INFOS

    Prix: 6 euros l’entrée mais réduction pour les étudiants, groupes, demandeurs d’emploi, seniors.

    AdresseBoulevard Solvay 22 , 6000 Charleroi

    Horaire mardi au dimanche : 10h – 18h

    Téléphone+32 71 27 29 71