Browsing Category:

Discover

  • InDiscover

    BACACHNIK

    BACACHNIK

    NOUVELLE ADRESSE DECO

    Le printemps est signe de renouveau à Charleroi. En effet, de nombreux établissements ouvrent dont Bacachnik à la rue de Marcinelle 11. Baca quoi ? Même si ce nom est farfelu, je vous invite à passer les portes de la boutique. Pourquoi ? Car le concept est unique et promis, vous ne serez pas déçus.

    Bacachnik :

    Bacachnik signifie en wallon un « magasin où l’on vend de tout, un  pêle-mêle ».  On se trouve donc dans une caverne d’Ali Baba (mais minimaliste) avec des objets qui ont une âme, une histoire à nous raconter.

    Stéphanie, la co-fondatrice a toujours éprouvé une grande passion pour la déco. Parfois, il faut savoir renouer avec ses rêves et c’est pourquoi elle a choisi, en mai 2022, d’ouvrir son commerce. Avec son mari Ayhan, leur but est de vendre des objets déco que l’on voit nulle part ailleurs, écoresponsables et européens voire belges.

    Mes coups de cœur :

    Dans la déco j’ai deux passions : les luminaires et la vaisselle. Pour mon plus grand bonheur, je retrouve donc chez Bacachnik de merveilleuses lampes. Mon premier coup de cœur est la lampe « sunset » qui rappelle le soleil couchant à seulement 20€. Vous avez aussi les incontournables lampes « effet lave » vintage et qui font fureur sur TikTok.

    Est-ce que c’est cher ?  

    On ne va pas se le cacher, évitons de mettre ces beaux objets dans la chambre de bébé ou dans son kot. Le but est d’investir dans un objet de qualité et éthique. Cependant, vous pouvez acheter de la déco made in Bacachnik sans se ruiner ! Vous avez d’abord des objets entrée de gamme comme des broches, des plantes, des bijoux ou des bougies. Ensuite le milieu de gramme varie entre 50€ et 100€. C’est d’ailleurs la plus grande offre dans le magasin. Enfin, certaines pièces proposent des concepts totalement uniques. Par exemple les lampes KIU sont réalisées à Jumet, par des designers. Ils conçoivent leurs produits à partir des pièces de carbone de voitures ayant participé à des courses automobiles. Vous trouvez l’idée géniale ? Le magasin regorge de produits de la sorte.

    bacachnik-mycharleroi-kiu-lampe

    Est-ce que je vous recommande Bacachnik ?

    Oui. Cet endroit est parfait pour trouver un cadeau original. De plus, Wonderfriends était actuellement la seule boutique qui proposait de la déco dans le centre-ville. C’est un vent de renouveau qui souffle sur Charleroi. Pour moi, c’est grâce à des nouvelles adresses au concept unique que notre Pays Noir peut renaître de ses cendres.

    Envie d’y faire un tour ?

     

    bacachnik-mycharleroi-magasin-deco

    HORAIRES/INFOS

    AdresseRue de Marcinelle 11, 6000 

    Horaire : ma-sa; 10h – 18h

    Site internet 

  • InDiscover

    FAIRE DU PADDLE À CHARLEROI

    FAIRE DU PADDLE À CHARLEROI

    paddle_tourdumondeenbelgique_mycharleroi_2-min

    Faire du paddle sur la Sambre c’est possible ? Grâce à Marie Voght, autrice des livres Un tour du monde en Belgique et un tour du monde en paddle, cette activité insolite peut se pratiquer sur la Sambre les dimanches après-midis. Piquée par la curiosité, j’ai décidé de tester son concept.

    Paddle kesako ?  

    Le stand up paddle (SUP) est un sport de glisse nautique. Cela n’a donc aucun lien avec le Padel qui se pratique avec une raquette. Directement arrivé d’Hawaï, ce sport est un mixte entre le kayak et le surf. Le paddle ne requiert aucune condition physique et très peu de matériel. Néanmoins, avoir un bon équilibre sera toujours un atout pour éviter de tomber dans les méandres de la Sambre.

    Grâce à cette longue planche gonflable et notre rame, le but est de se balader en toute tranquillité sur l’eau afin de découvrir des recoins inexplorés la ville. Même s’il se pratique debout, l’objectif de Marie est d’abord de nous inciter au voyage alternatif. Assis, sur les genoux ou debout, on ne regarde pas la technique. De fait, le but est de profiter au maximum des paysages et du calme de la nature.

    Le parcours carolo :

    J’étais impatiente de m’initier au paddle en rivière. C’est tellement insolite comme activité que je n’en reviens pas qu’elle existe ! À Charleroi, le parcours est différent puisqu’il suit le halage pendant 3h pour découvrir les friches industrielles et non la nature. J’avais aussi quelques craintes quant à la propreté de la Sambre qui se sont avérées correctes. Cependant  cela n’a pas gâché le plaisir de la balade.

    paddle_tourdumondeenbelgique_mycharleroi_kayak-min

    Pour les carolos, le chemin emprunté est un peu décevant car ce sont des endroits que l’on connait. D’ailleurs ils sont notamment repris par la Boucle Noire ou d’autres parcours pédestres. Par contre, l’expérience reste unique et c’est en ce sens que je la conseille à tous. En effet, faire du paddle à Charleroi est une activité invraisemblable quel que soit le parcours. De plus ce sont les personnes avec qui on partage cette activité qui est enrichissant. Néanmoins, pour les non carolos (une majorité), le combo paddle + parcours est vraiment hors du commun.

    paddle_tourdumondeenbelgique_mycharleroi_amelie

    Comment s’inscrire ?

    D’abord les réservations se font soit sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) soit sur son site internet. Comptez entre 35€ et 45€ pour une balade. En ce qui concerne le matériel, tout est sur place mais si vous disposez d’une planche, une rame ou un gilet de sauvetage, libre à vous de le prendre.  

    Ensuite vous intégrerez un groupe Messenger pour recevoir les informations. En fait, cela marche comme de l’Urbex dans le sens où l’on ne révèle pas les lieux de paddle au premier venu. Si vous voulez connaître toutes ses bonnes adresses et les coordonnées GPS, je vous incite à acheter son livre.

    Enfin, il est aussi possible de réserver une balade nautique pour découvrir d’autres coins de la Belgique que Charleroi, notamment, grâce aux rivières de la Dyle, la Semois ou l’Ourthe.

  • InDiscover

    MI12

    MI12 : FUN CENTER

    mi12_charleroi_mycharleroi-min

    Envie de découvrir une activité hors du commun à Charleroi ? Testez le fun center MI12. À deux pas du Ville 2,  ce lieu propose des expériences de jeux à la pointe de la technologie (réalité virtuelle, réalité augmentée) mais aussi des classiques comme le laser game ou l’espace arcade. En résumé, quel que soit votre âge et vos attentes, le fun center MI12 conviendra à tous publics, mêmes les plus difficiles.

    Le Karting au MI12

    Ce karting est une exclusivité mondiale, uniquement disponible à Charleroi y! Pourquoi ? Grâce à des lunettes interactives qui vous immergent dans univers augmenté aux allures de Mario Kart. C’est assez surprenant puisque vous entrez dans un hangar vide au début du jeu. Pourtant, une fois les lunettes activées, une nouvelle dimension s’offre à vous avec un circuit automobile dans le désert.

    karting_AR_mi12_charleroi_mycharleroi-min

    Si vous avez déjà joué à Mario Kart, c’est le même principe. En effet, vous avez des bonus sur votre route pour soit gagner des points, soit obtenir des objets et de ralentir vos coéquipiers. Vous avez, entre autres, des lance-roquettes, des accélérateurs de vitesse, la possibilité de laisser de l’huile derrière vous comme la peau de banane dans Mario… Bref un tas d’options qui rendent la course super drôle. C’est vraiment à tester. Si j’ai joué avec deux autres personnes, il est possible d’être 8 sur la piste.

    karting_AR_mi12_charleroi_lasergame-min

    Laser Game

    Ensuite, le laser game est mon jeu préféré dans les fun center. J’ai donc certaines exigences et je n’ai pas été déçue. Premièrement, le thème développé est Star Wars et c’est la seule série de science-fiction que j’aime. C’est donc un premier bon point. Ensuite, le jeu se déroule sur deux étages. Par conséquent il y a plus de suspens, de recoins et d’espace pour établir des stratégies. Finalement, la cerise sur le gâteau est la conception réfléchie du lieu. En effet, il a été imaginé aussi bien pour les grands que pour les enfants. Avec mon mètre 78, l’obscurité (et ma maladresse), c’est parfois compliqué de ne pas se cogner au décor. Au MI12, si vous êtes un grand enfant d’1m90, vous serez totalement libres de nos mouvements !

    Et la réalité virtuelle ?

    Je ne l’ai pas testée faute de temps mais je trouve que les deux autres activités sont amplement suffisantes pour passer un bon moment. Si l’espace est professionnel et mérite d’être testé, je favoriserais plutôt Another world à Mont-sur-Marchienne pour cette discipline. En effet, ce centre mise sur une vraie expérience client et offre une diversité de jeux inégalable.

    mi12_charleroi_arcade_funcenter-min

    Rapport qualité-prix :

    10/10. Le MI12 est un lieu de divertissement avec une technologie de pointe dont un karting AR qui reste une première mondiale. En ce sens, on ne peut nier que le fun center propose une qualité supérieure que ces concurrents pour un prix tout à fait avantageux. De fait, pour une partie de laser game comptez 10€. Si vous optez pour la formule « gold » avec les 3 jeux, ce sera 34€. Un prix tout à fait démocratique pour une technologie dernier cri.

    À tous ceux qui pensent que Charleroi est une ville morte, je vous laisser découvrir le MI12.

    HORAIRES/INFOS

    Horaire :  Lu, Ma,  Jeu : 14h-21h/ Me, Di : 11h-21h/  Ve-Sa; 11h-23h

    Adresse : Rue Alexandre Ansaldi 7, 6000

    Réservation : 0471 83 57 33

  • InDiscover

    JFG CLINIC

    JFG CLINIC

    JFG Clinic est le nouveau centre de soins esthétiques au Boulevard Tirou. Ouvert depuis janvier, la Clinic propose 3 services ; remodelage de la silhouette, soins visage et épilation définitive pratiqués avec des technologies modernes. Lorsqu’ils m’ont proposé de réaliser un soin dans leur institut, j’ai accepté. Est-ce que la Clinic était à la hauteur de mes attentes ?

    JFC_clinic_charleroi_mycharleroi_devanture-min

    JFG Clinic :

    Cet institut est une adresse unique à Charleroi grâce à la technologie utilisée lors des prestations. Plasma lift, cryolipolyse , carbon peel, laser diode… Tous ces noms vous semblent incompréhensibles ?  Pour moi aussi ils l’étaient au début. L’objectif du centre est donc de vous proposer des soins haut-de-gamme avec une expertise inégalable dans les techniques esthétiques modernes. Les esthéticiennes vous aident donc à comprendre, lors de chaque étape, le matériel hightech choisi.

    JFG clinic est une entreprise française développée à l’internationale qui a créé une filiale en Belgique avec 3 centres. Personnellement, c’est pour moi un avantage puisque les soins proposés demandent un grand savoir-faire. Je préfère donc confier mo corps à ce type d’infrastructure.

    Mon expérience :

    En prenant rendez-vous, je n’avais aucune idée du soin visage que j’allais recevoir. En effet, l’esthéticienne analyse d’abord votre peau avant d’appliquer quelconque produit. C’est exactement la même procédure pour le remodelage de la silhouette. En ce qui me concerne, j’ai la peau grasse et déshydratée. Il faut donc prévoir une extraction de sébum et un soin qui va hydrater au maximum le derme sans pour autant boucher mes pores.

    J’ai donc passé 1h de pure bonheur en compagnie de Jennyfer. Elle m’a aidé à comprendre tout au long de ce moment les produits, les technologies et comment ma peau se comportait. Si la première phase consistait à préparer la peau avec un peeling, la seconde était dédiée à l’hydratation.

    JFC_clinic_charleroi_mycharleroi_soins_ultrason

    Les technologies utilisées :

    En premier lieu, Jennyfer a réalisé un soin cryothérapie. C’est donc une sonde qui diffuse de l’air froid tout en effectuant un massage sur la peau. Ces bienfaits sont nombreux : raffermissement, stimulation de la circulation sanguine, rajeunissement, apaise les rougeurs, booste la production d’acide hyaluronique…  La sensation est super bizarre mais on ressent le massage plus fort. Cela reste un moment très agréable.

    En second lieu, j’ai expérimenté un soin radiofréquence avec des ultrasons. L’intérêt de cette technique est que le sérum pénètre en profondeur dans le derme. Cela favorise donc la régénération cutanée, augmente le collagène et procure une meilleure élasticité à la peau. Enfin, pour clôturer ce moment détente, j’ai eu droit à un masque aux algues pour continuer cette hydratation qu’il manquait à ma peau.

    Verdict ?

    Je reviendrai. La décoration du lieu, le professionnalisme, la sympathie des esthéticiennes… Tout était parfait. C’est vrai que le prix, 95€, peut paraître onéreux mais la qualité et le service le légitimisent. Selon moi, passer une heure dans ce centre reste un plaisir et un luxe que l’on s’accorde. Pour ma part, je compte faire l’épilation définitive et ma venue m’a convaincue à passer le cap.

    HORAIRES/INFOS

    Horaire : ma- sa : 10h – 18h 30

    Adresse : Boulevard Tirou 32, 6000

  • InDiscover, Shop

    FOR ME ?

    FOR ME ?

    NOUVELLE ADRESSE

    magasin-for-me-rue-charleville-charleroi-mycharleroi-min

    Connaissez-vous la nouvelle fleuristerie « For me ? » à la rue Charleville 31 ? La petite boutique imaginée par Larissa propose des bouquets de fleurs fraîches et séchées écoresponsables. En effet l’impact environnemental causé par la production de fleurs est interpellant et c’est pourquoi For me ?  offre une belle alternative. 

    magasin-for-me-rue-charleville-charleroi-fleurs-sechees-min

    For Me ?

    Ouvert en décembre 2021, la boutique a comme vocation de promouvoir un achat réfléchi quant à nos fleurs. Fini les roses en février qui viennent du Kenya pour la Saint Valentin ! Chez For me ?, on favorise le local (de mai à octobre) ou une production florale européenne.

    Floral designer depuis 2013,  Larissa a d’abord évolué dans l’événementiel à Bruxelles. C’est pourquoi elle est toujours ravie de réaliser des collaborations artistiques et son savoir-faire est toujours apprécié lors des mariages.

    Aujourd’hui, Larissa est revenue au Pays Noir pour y installer sa boutique. Si elle vend de merveilleuses fleurs fraîches, elle s’est aussi spécialisée dans les fleurs séchées. Elle a fait ce choix, non pas pour suivre la mode, mais parce que c’est une façon de ne pas gaspiller les fleurs fraîches. Personnellement je préfère cette alternative car les bouquets sont éternels, ne demandent aucun entretien et cela reste tout de même très joli dans un intérieur !

    3 bonnes raisons d’y aller :

    Pourquoi favoriser la boutique For me ?. D’abord le concept s’inscrit dans une démarche écoresponsable puisque les fleurs sont belges. De fait, la fleuristerie collabore avec productrice Dansons la capucine et cette dernière adhère au mouvement Belgium slow flowers. Les productions sont donc cultivées sans pesticides et vendues localement.

    magasin-for-me-rue-charleville-charleroi-bouquet-min

    Ensuite, la créativité de Larissa est sans limites. Vous désirez une couronne ? Un gros bouquet dans les tons lilas ou vous avez un projet artistique ? Tout est réalisable. Elle s’adapte au budget et à l’envie du client. Chaque jour vous retrouverez dans sa boutique de nouvelles créations vu qu’elle travaille en fonction des fleurs de saison.

    Enfin, en plus de proposer des compositions uniques, elle vend une sélection de vases, principalement de marques et créateurs belges ou européens, pour sublimer le bouquet que vous venez d’acheter.

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: rue Charleville 31, 6000

    Horaire 14h – 18h ; me-sa

  • InDiscover

    VINTAGE CULTURE FESTIVAL

    VINTAGE CULTURE FESTIVAL

    La première édition du Vintage Culture Festival a pris place ce dimanche dernier au LouvExpo. Au programme ?  35 exposants avec un point commun : leur amour inconditionnel pour le vintage. J’ai eu l’immense honneur d’être ambassadrice de l’événement et ainsi, de participer au premier salon organisé par le label Vintage Culture Festival.

    mycharleroi_rusee_vintage_culture_festival

    Que signifie «être vintage » finalement ?

    Dans le sens strict du terme, le vintage  se dit de vêtements, d’accessoires de mode qui datent d’une époque relativement ancienne (merci Le Robert). Selon moi, le vintage est un art de vie, une philosophie qui implique une consommation réfléchie et circulaire d’objets anciens. À partir de ce postulat, il faut donc chiner, upcycler, récupérer, réemployer pour trouver la perle rare. Pour moi le vintage est aussi à distinguer du seconde main. En effet, le seconde main est l’achat non-neuf de biens mais il n’y a aucune démarche derrière l’achat.

    L’avantage du vintage est sans aucun doute la qualité puisque l’objet ou le vêtement a traversé les années et est resté intact. Par contre l’inconvénient peut parfois être prix puisque l’objet est rare.

    Vintage culture Festival :

    Le VCF est un label avec la volonté de promouvoir la culture vintage sous toutes ces formes et par divers moyens : événements, reportages, podcasts, radio… Pour le moment, ils ont inauguré le concept par un grand salon dédié au vintage ; le Vintage Culture Festival. Si ce dernier s’organisait à La Louvière ce sont cependant 3 entrepreneurs carolos à l’origine du label ; Luca, Céline et Haroun. « À travers le Vintage Culture Festival, nous voulions réunir tous les amateurs de vintage dans le but de partager cette culture et découvrir le savoir-faire des acteurs du terrain » m’ont-ils confié.

    https://onview-shop.com/fr/accueil/

    Pour 5€ vous aviez donc accès à 2500m² d’expositions avec des vendeurs passionnés et compétents. Cerise sur le gâteau, les organisateurs avaient même prévu 4 foodtrucks pour le plus grand bonheur de nos estomacs (et surtout du mien).

    Mes exposants préférés

    Si tous les exposants proposaient un concept fort, certains ont été pour moi de réels coups de cœur. En premier lieu, @AbuliaVintage sélectionne des vêtements avec une identité forte pour un look assumé. De plus, elle customise certaines pièces avec des techniques de sérigraphie ou de linogravure. Le style vendu est plutôt rock avec, entre autres, des gros hoodies imprimés, la marque Harley Davidson ou des vestes en jean oversize…

    En second lieu, dans un autre registre (et une autre gamme le prix), j’ai succombé pour le concept @On_view qui sélectionne des montures de lunettes datées entre les années 60 et 90 afin de les remettre au goût du jour. Lunettes de vue ou lunettes de soleil, verres fumés ou opaques, tout est customisable grâce à leur expertise d’opticiens. Cependant, ce service a un prix puisqu’il faut compter un minimum de 200euros la paire. C’est un investissement mais c’est surtout une façon d’être unique.

    Enfin, mes chouchous resteront le salon de tatouage Saparpa (vous avez compris le jeu de mot ?) imaginé par @Riel_Do et @design_byra. Je ne me suis pas faite tatouer car je n’ai toujours pas le budget MAIS les choses devraient bientôt changer… Les deux artistes ont un univers unique et nous transmettent des valeurs fortes grâce à leur vision du tatouage contemporaine. Saparpa est pour moi une vraie safe place ou les tatoueurs écoutent vos projets et respectent votre corps.

    mycharleroi_on_view_vintage_culture

    Mon ressenti :

    J’ai passé un super moment ! 10/10. En tant que cliente,  j’ai trouvé l’organisation professionnelle et sous contrôle. La culture vintage était bel et bien au centre de l’événement. Plusieurs détails  dans la décoration ont fait aussi la différence comme d’anciens véhicules (motos et voiture vintage), des vieux jeux vidéo ou encore du mobilier. Les organisateurs ont été minutieux quant à la conception du lieu c’est pour moi la force du Vintage Culture Festival.

    mycharleroi_vintage_culture_festival

    À mon sens, il manquait peut-être un stand avec de la « petite » déco. J’entends par là de beaux vases, des tapis, de la vaisselle d’antan… Néanmoins je suis certaine que les prochaines éditions nous réserveront bien des surprises et je pense trouver mon bonheur dans les objets déco lors du prochain évènement.