InNon classé

SOUVENIRS À CHARLEROI

MES SOUVENIRS À CHARLEROI

charleroi-Mycharleroi-min

Il y a quelques jours, je suis passée par le centre de Charleroi pour la première fois depuis mon retour du Québec. Avec ce beau soleil et cette atmosphère d’été, la nostalgie m’a emportée. J’avais qu’une envie : retrouver mes copines en terrasse pour discuter et papoter des derniers ragots, oups. Comme c’est impossible dans le contexte actuel, j’ai décidé de me confier à vous et de vous expliquer quelques souvenirs que j’ai dans cette ville. 

L’adresse de mon enfance : le Piéton

J’ai passé mes six années secondaires en plein centre de Charleroi. Très vite, avec ma maman, notre petit rituel était de dîner entre filles après la remise des bulletins. Notre rendez-vous traditionnel était donc la sandwicherie du Piéton où je mangeais toujours ½ baguette au saumon fumé sans mayonnaise et sans crudités. (Oui je suis le genre de fille à tout modifier dans le sandwich). Évidemment, un dessert couronnait la commande : mon milkshake au chocolat. Ces jolis moments passés avec maman sont mes premiers souvenirs à Charleroi.

Le shopping : 

Le bistro était toujours la première étape avant de se promener dans la rue de Dampremy avec un passage obligatoire à la savonnerie l’Art des choix. Cette boutique propose des savons faits à la main, des bougies, des boules de bain, des sens-bons pour les armoires… C’est la première adresse carolo pour laquelle j’ai eu un réel coup de cœur !   

Mes premières sorties au Nirvana bar

Comme si c’était une règle implicite à Charleroi, chaque bar appartient à une époque. Certains d’entre vous appartiendront plutôt à la génération du Nautilus ou celle de l’Impasse temps. En ce qui me concerne, le Nirvana était clairement LE bar à la mode. J’y ai bu mes premières bières, mes premiers shaker red à la fin des examens. J’y ai testé leurs cocktails multicolores avec les énormes brochettes de bonbons par-dessus ou encore leur incontournable vin blanc pêche. Rien qu’en écrivant ces lignes j’ai le sourire aux lèvres car, avec le recul, je crois qu’on faisait vraiment de la peine à boire si jeune.

Même si le Nirvana n’attire plus, ou en tous cas moins d’ados, ce bar reste pour moi une adresse incontournable. Ambiance lounge, carte de cocktails fournie, une belle terrasse, toutes les conditions sont réunies pour passer un chouette moment.

mycharleroi-photo-p-elle-photographie

Shooting avec P.elle Photographie 

Mon blog m’a permis de me créer de beaux souvenirs à Charleroi et le shooting avec Pauline en fait partie. Quand j’ai décidé de promouvoir Charleroi, écrire a été la solution la plus évidente car je n’avais je n’avais aucun attrait pour la vidéo ou la photo. Pourtant, je devais quand même créer un contenu visuel pour illustrer mes articles afin de personnaliser mon contenu.

Pour mon premier shooting, j’ai choisi Pauline, une photographe professionnelle carolo qui m’a directement mise en confiance. Le Quai 10 et l’Hôtel de Ville et l’ancien Palais des Expo sont des lieux que j’ai pu redécouvrir Charleroi à travers son objectif. 

Ma rencontre avec Paul Magnette

La première interview sur mon blog est celle de notre bourgmestre ! J’avais envoyé une dizaine de mails à différentes personnalités carolos dont à Paul Magnette mais sans grande conviction. Pourtant, c’est un des seuls à avoir accepté ma proposition. Quand j’ai reçu son approbation, j’étais tellement sous le choc que je n’ai pas su exprimer une émotion positive. Je n’avais jamais interviewé quelqu’un de ma vie et encore moins  un politicien entrainé à répondre aux plus grands médias. Je me sentais presque ridicule avec mes questions en comparaison avec toutes ses précédentes expériences.

Finalement, j’ai réalisé par cette expérience que la clé est toujours d’avoir confiance en soi quelles que soient les conditions.

By
0

You may also like

Leave a Reply