InShop

MARAFÀ

MARAFÀ

nouvelle marque de vêtement carolo

Si Charleroi renait de ses cendres, le Pays Noir restera toujours une ville emblématique pour ses mines et l’extraction de charbon. Et si on associait ce riche passé historique à la mode ? Cette idée vous paraît irréaliste ou inimaginable ? C’est pourtant le concept de Giuliano Rizzo, le fondateur de la marque Marafà. 

La mode carolo a le vent en poupe ! Depuis que Charleroi (re)devient une ville branchée, n’ayons pas peur de le dire, cette dernière est une réelle source d’inspiration pour les artistes. Après t-shirt Mania ou Pays Noir c’est au tour de Marafà de s’imposer dans la mode.

L’origine de la marque :

Marafà est l’appellation de la campagne natale, en Sicile, du grand-père du fondateur, Salvatore. En 1952, il décide d’immigrer en Belgique pour travailler dans les mines carolos. Ce récit résonne sûrement en chacun d’entre nous puisqu’il constitue l’histoire de Charleroi. C’est pour cela que Marafà devient bien plus qu’une marque de t-shirt. Elle raconte une histoire et est une trace contemporaine de notre passé. Même si nous ne sommes pas sensibles à ce sujet, le message transmis reste fort et intemporel. En effet, à travers sa marque, Giuliano nous pousse à être fier de nos origines.

Marafà , le concept:

Cette marque carolo propose un concept exclusif et unique et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord chaque pièce est numérotée et vendue en 52 exemplaires, un clin d’œil à la date d’arrivée en Belgique de Salvatore. Ensuite, l’ensemble de la collection est 100% belge. Dingue non ? De fait, les vêtements proviennent d’un atelier de couture dans le namurois. Giuliano propose aussi un visuel minimaliste mais réalise plusieurs collaborations avec des artistes aussi issus des différentes vagues d’immigrations.  Enfin, la marque est unisexe. C’est pourquoi les coupes sont larges mais cela ne pose aucun problème puisqu’en ce moment, la mode fait honneur aux coupes oversize. 

Mon expérience avec la marque

Venons-en aux choses sérieuses: mon avis sur les fringues ! Avant même de recevoir les vêtements, le packaging a super bien été réalisé. En effet, vous retrouvez, à l’intérieur du colils, une affiche d’un 30×21 d’un des artistes, numérotée et signée, des autocollants et une fiche descriptive pour chaque vêtement.

J’ai pris le hoodie Foglie en noir, taille S. C’est clairement mon plus gros coup de cœur de cette commande. J’aime bien associer les vêtements larges avec des pièces cintrées comme la chemise. De cette manière, je peux totalement porter cette tenue pour mon stage ou lors d’un rendez-vous plus “professionnel” tout en étant à l’aise. 

marafa-vetements-carolo-charleroi-chatelineau-longsleeve-noir-dampremy-min

Ensuite, la deuxième pièce est le longsleeve « Il villaggio di Shamar », un second coup de coeur mais pour son histoire. La photographie au dos a été réalisée par une carolo, @audeandresaturnio. Le paysage représente un petit village des Abruzzes d’où est originaire le grand-père de l’artiste. Je ne vous en dit pas plus car si vous commandez le vêtement, vous aurez la petite fiche explicative! Au niveau des tailles, j’ai pris M mais c’était un mauvais choix stratégique. J’aurais dû prendre S pour qu’il soit ajusté ou L pour le porter oversize. À noter que je fais 1m78 donc les vêtements sont vraiment bien grands.

Finalement, le t-shirt classiconero porte bien son nom. C’est un t-shirt blanc simple et passe-partout. Je ne suis pas fan des shorts cyclistes mais je pense cette pièce pourrait bien aller avec ma sélection.

marafa-vetements-carolo-charleroi-chatelineau-tshirt-blanc-parking-decathlon-min

Au vu de la qualité des vêtements et de l’unicité des produits, le prix reste assez élevé. C’est pourquoi, je vous conseille de choisir une pièce des collections en collaboration avec un artiste car il y a une réelle valeur ajoutée !

HORAIRES/INFOS

Site internet : Boutique en ligne Marafà  et aussi disponible chez Stoemp charleroi

Horaire : ma-me : 11h-18h / lu-ju : 13h-18h / ve-sa : 11h-19h

By

You may also like