InDiscover

BOIS DU CAZIER

LE CHARBONNAGE, PATRIMOINE INDUSTRIEL

LE BOIS DU CAZIER

1955. Charbonnage, verre, prouesses chimiques, Charleroi n’a rien à envier aux autres villes wallonnes. Le secteur le plus en vogue et le plus visible est bien sûr l’extraction de charbon.

2017 ? Malgré l’arrêt complet de notre activité primaire, le paysage wallon reste marqué par son riche passé économique. Terrils, châssis à molettes, zones industrielles, sites miniers, corons… Charleroi a une âme et une histoire à raconter. Le lieu du Bois du Cazier est donc un passage obligatoire pour découvrir notre patrimoine industriel et comprendre la dynamique de notre ville.

Le site :

Le Bois du Cazier est un hommage à notre passé industriel à la fois glorieux mais cachant une réalité difficile pour tous ces ouvriers contribuant à l’expansion de la ville. Différents espaces constituent le site, entouré de terrils et distinguable grâce aux 2 châssis à molettes, vestige de notre âge d’or pour certains ou vision cauchemardesque pour d’autres.

Certainement la pièce la plus émouvante, l’espace de la tragédie du 8 août 1956 nous remémore la vie incertaine des miniers une fois enfouis à minimum 200 m sous terre… Des conditions inhumaines pour optimiser le rendement, cet or noir a fini par causer l’irréparable. Généralement distante avec les musées commémoratifs, celui-ci fut particulier car mon grand-père aurait pu être une des victimes…  1 an plus tard, il prenait place à 850 m sous le sol pour extraire le charbon à l’aide d’un marteau pique dans une mine avoisinante.

Pour une visite plus légère, mieux vaut commencer par les joyeusetés de l’époque : nouvelles découvertes, avancées techniques… Le musée de l’industrie et du verre nous replongent dans cette effervescence intellectuelle modifiant irréversiblement notre mode de vie.

Si ce n’était pas la partie la plus captivante à mon sens, la visite n’était pas monotone comme la plupart des musées : suivre des numéros crescendo pour arriver à la fin du parcours. Passez d’un bâtiment à l’autre pour revenir ensuite sur un détail ou un endroit vous paraissant plus fascinant est l’avantage du Bois du Cazier. La liberté au sein des espaces construits est l’idéal avec des enfants ou alors des amis hyperactifs.

Et après ?  

Bien que le paysage garde une trace de ce patrimoine industriel, nos activités économiques ont radicalement changé. Au lieu de nier cette période, nous avons su adapter notre nouveau mode de vie en donnant d’autres utilisations à ces vestiges. Les anciens sites miniers remis à neufs font perdurer la mémoire de nos ancêtres, les terrils deviennent des lieux de pique-nique et de randonnée, le street art émerge petit à petit pour donner une seconde vie aux bâtiments désaffectés et l’intérieur est même transformé en lieu de rencontre et boîte de nuit.

Finalement, notre richesse n’a pas disparu, elle a simplement changé d’allure. 

HORAIRES/INFOS

Prix : 4,50 € pour les étudiants

Horaires : ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 17h excepté le lundi et les weekends de 10h à 18h

Adresse : Rue du cazier 80, 6001 Marcinelle
 Le + :  gratuit le premier dimanche du mois

By
1

You may also like

1 Comment

  • Julien

    Sans doute le site le plus émouvant que j’ai visité.
    Le guide audio est vraiment très complet, la boutique regorge d’ouvrages intéressants, on peut y déguster une bière “Pays noir” en terrasse…
    Mais surtout en temps que fils d’immigrés Italien, il s’agit la, et pour bien d’autres aussi, d’une histoire tragique, pour des personnes ayant quitté leurs familles et leurs proches pour trouver du travail.
    Il y a aussi une partit sur la tolérance envers les autres que j’ai beaucoup apprécié.
    Bref à visiter.
    Ps : super article, comme d’habitude !

    26 juin 2019 at 9 h 16 min Reply
  • Leave a Reply