InEat

LA RUCHE QUI DIT OUI À CHARLEROI

la ruche qui dit oui charleroi

LA RUCHE QUI DIT OUI À CHARLEROI

panier-gourmand-la-ruche-qui-dit-oui-charleroi-min

Si la consommation responsable devient une priorité pour la majorité d’entre nous, la difficulté est de trouver des lieux dédiés aux achats de saison, locaux et zéro déchet. Est-ce que ces alternatives existent vraiment à Charleroi ? Oui, grâce au concept de la Ruche qui dit oui. 

Le concept : la ruche qui dit oui 

La ruche qui dit oui, Kesako ? C’est un réseau de vente en circuit court qui a pour objectif de mettre en relation les consommateurs  avec les producteurs locaux. Cette entreprise a comme mission de rendre le local accessible au plus grand nombre. En outre, 80% du prix demandé va directement dans la poche du producteur. Faire ses courses à la Ruche est donc un moyen de participer à l’économie locale. Il  existe 1200 ruches à travers l’Europe donc une au théâtre de l’Ancre  à Charleroi. 

la-ruche-qui-dit-oui-l-ancre-min

À Charleroi :

La ruche qui dit oui à Charleroi est tenue par Momo, la fondatrice de la marque de fripes Sans allure ! En effet, elle a décidé de devenir responsable de Ruche pour proposer aux carolos de découvrir avec les produits de la région. Dans la pratique comment ça se passe ? C’est assez simple à vrai dire ! Le samedi, après la sélection de Momo, les produits sont mis en ligne sur le site internet ou l’application. Il suffit ensuite de commander jusque mercredi minuit maximum. Afin de récupérer sa commande, La ruche vous donne donc rendez-vous le vendredi entre 16h30 et 18h au théâtre de l’Ancre.

Est-ce que manger local est-il plus cher ?

Alors oui, ne nous cachons pas, les prix demandés sont plus chers. Cependant, votre argent va directement au producteur (contrairement aux supermarchés) et cela vous assure de manger des aliments de saison et sains. Si vous n’êtes pas en capacité de tout acheter local, la solution est de faire un mix entre les produits de la ruche et les produits des supermarchés. Je pense, par exemple, aux étudiants ou aux familles nombreuses… Cela a effectivement un coût d’aller chercher sa viande chez le boucher.

la-ruche-qui-dit-oui-charleroi-screenshot

Conseil 

Lorsque vous réalisez votre liste de courses, réfléchissez aux aliments qui peuvent facilement être remplacés par des alternatives disponibles en circuit court. Personnellement, j’aurais tendance à favoriser l’achat de fruits et de légumes ainsi que des plats préparés. Les lasagnes de Magna e Tasi sont délicieux et faciles à réchauffer. De cette manière, au fil des mois vous acquerrez de nouveaux réflexes.

Qu’est-ce que l’on peut acheter sur le site ?

La ruche qui dit oui est en collaboration avec 17 producteurs, soit plus de 1000 produits disponibles sur la plateforme ! C’est donc tout à fait faisable, si le budget suit, de réaliser ses courses à la ruche.

panier-la-ruche-qui-dit-oui

 

Mes coups de cœur :

J’ai des producteurs qui m’ont tapé dans l’œil la dernière fois que j’ai commandé. Tout d’abord j’ai adoré la ferme d’Edgard pour leur sélection de fruits et légumes. Ensuite, l’épicerie Italienne Magna e Tasi propose des produits de qualité et les préparations maison délicieuses. La ferme de Scoumont et leurs produits laitiers sont aussi à tester !

Enfin, il est possible d’acheter des produits sans gluten, vegan, africains, des petites sucreries comme des chocolats ou des cookies, des pâtes fraiches, du jus de pomme, d’autres spécialités italiennes comme de la burrata, des produits cosmétiques… Il y a vraiment de tout !

Si le concept vous intéresse, filez sur le site pour commander !

HORAIRES/INFOS

Horaire : vendredi : 16h30 – 18h 

Adresse : Rue de Montigny 122, 6000

Site : clique ici

By

You may also like