Browsing Category:

Non classé

  • InNon classé

    Veni Vidi Amavi

    VVA CONCEPT STORE

    Envie de changer votre déco ou d’offrir un joli cadeau ? Vous êtes un(e) grand(e) fan des bouquets de fleurs séchées ou de décoration à l’esprit bohème ? Alors Veni Vidi Amavi est une adresse incontournable. Charleroi se métamorphose au fil des ans et apporte son lot de boutiques conceptuelles et tendances dont VVA. Bienvenue chez Alicia et Filippo, deux amoureux de la déco

    vva-boutique

    Veni Vidi Amavi : ma première impression

    Ouvert le 1e février, j’ai vu cette échoppe se créer depuis le Canada. Instagram étant pour moi l’unique façon de me renseigner sur notre ville, j’y ai découvert, pendant mon séjour, plein de jolis endroits comme Veni Vidi Amavi. Ma première visite s’est donc faite lors du déconfinement. Le magasin est lumineux et chaleureux. Il est certes petit mais on s’y sent bien ! Faites attention car, quand vous y entrez, vous avez envie d’acheter toute la boutique. En plus, le paiement par carte est accepté donc c’est d’autant plus tentant de craquer pour un beau bijou ou une petite trousse coquillage… je vous aurai prévenu.

    bouquet-vva-conceptstore

    Le concept 

    La spécialité d’Alicia est la conception de bouquets de fleurs séchées. Pratique car cela ne fane pas, il égaie une pièce et lui donne une atmosphère champêtre. Perso j’adore mais cela n’a pas fait l’unanimité chez moi donc renseignez-vous sur les goûts de la personne si vous comptez offrir un bouquet. Un autre classique de la boutique est l’herbe de la pampa, ces longs roseaux à plumes sont est l’accessoire que toutes les fashonista de la déco s’arrache ! 

    vva-conceptstore-charleroi

     Le magasin propose enfin de beaux objets de décoration et des meubles dans l’ère du temps. En effet, Filippo, fabrique les meubles dans l’atelier adjacent. Pour les objets déco, le couple travaille avec, entre autres, des marques des pays nordiques et un fournisseur qui propose de l’artisanat provenant des quatre coins du monde : Marrakech, Bali, Mali… Une vraie caverne d’Ali Baba. Comme le mentionne si bien le nom du magasin, j’ai vu, je suis venu et j’ai aimé.

    J’ai craqué pour :  

    Veni Vidi Amavi est devenu la boutique de référence dans la famille pour les cadeaux ! Dans ma panoplie d’objets VVA un plaid que j’utilise comme tapis ( je l’ai replié en deux pour une plus grosse épaisseur), une jolie bague qui ne s’oxyde toujours pas et ne fait pas de traces vertes sur les doigts, des boucles d’oreilles. On a aussi offert une beau terrarium pour une amoureuse de la nature et des bracelets lors d’un anniversaire. Les prix des bijoux sont tout à fait abordable. Pour les objets plus originaux ou fait main par contre, comptez un plus grand budget. Gardez en tête que tout travail mérite salaire. Ma prochaine envie ? Leur pochette fourre-tout en coquillage.

    HORAIRES

    Horaire : mardi au samedi de 10h – 18h 

    Adresse : Route de Philippeville, 355 

    Site : Veni Vidi Amavi concept store 

    Photos : © GZaracas photo

    0
  • InNon classé

    ACHETER EN VRAC À CHARLEROI

    CONSOMMER AUTREMENT

    L’achat en vrac est devenu, en 2020, une nouvelle façon de consommer qui dépasse la tendance. Acheter local, manger bio, réduire ses déchets lors de nos courses hebdomadaires… Le vrac nous offre tous ces avantages. Mais est-il réellement possible d’adopter ces gestes durables dans notre commune ? Acheter en vrac à Charleroi est-il plus cher que les produits des supermarchés ? Notre Pays Noir possède bien plus de ressources que l’on ne pense…

    day-by-day-mycharleroi-vrac-à-charleroi

    Le principe du vrac :

    Acheter en vrac, qu’est-ce que c’est ? Le but de ces magasins est de nous proposer des produits sans emballage plastique. Les produits sont « en vrac », dans des contenants. Il suffit alors d’ouvrir la vanne pour transvaser la quantité souhaitée dans notre propre bocal. Si nous oublions nos pots, il y a toujours des sachets en papier à notre disposition. En consommant de cette manière, nous réduisons de façon astronomique nos déchets et limitons considérablement le gaspillage intempestif étant donné que l’on  prend uniquement la quantité dont nous avons besoin.

    vrac-day-by-day-mycharleroi-vrac-à-charleroi

    Les différentes adresses :

    • Day by Day : pour tester le vrac

    Cet espace de 120m2 au sein du Cora de Châtelineau fait découvrir, aux clients de ce supermarché traditionnel, l’achat en vrac à Charleroi. C’est pour moi une idée de génie afin de sensibiliser les personnes novices. Cette chaine possède déjà 62 magasins en France et s’installe peu à peu en Belgique. C’est pourquoi 75% des produits sont d’origine française. En plus d’acheter en vrac, nous achetons « local » ou du moins européen. Cet endroit se distingue vraiment du Cora qui est bruyant et gigantesque. 

    Quand on entre chez Day by Day, nous sommes accueillis chaleureusement dans un espace à taille humaine. Le shop propose, à la fois, de l’alimentaire, des produits cosmétiques et même des croquettes pour chien ! Dans les magasins en vrac, je prends systématiquement du granola, des lentilles et des fruits secs. J’y ai trouvé mon bonheur ! J’ai aussi adoré leurs soins pour le visage et leurs jolies bougies. Par contre, il n’y a pas de produits frais… Dommage. Day by Day vient donc en complémentarité au Cora mais on ne peut malheureusement pas y faire la totalité de ses courses.  

    happy-vrac-mycharleroi-vrac-min
    • Happy Vrac : pour les curieux

    Ce magasin est situé à Nalinnes Bultia donc légèrement décentré de Charleroi mais le concept mérite d’être mis en avant. Happy Vrac est donc une épicerie en vrac (cela me semble couler de source) mais Ingrid, la gérante, a réussi à se démarquer. Elle propose donc des boites noires composées de 4 repas dont un végétarien et une soupe au prix de 70€ pour 4 personnes. Chaque semaine, les recettes changent afin de nous permettre de goûter des plats variés et sains pour 4,41€ par personne. Manger en vrac n’est pas donc pas plus cher !

    Je valide totalement ces boites car, d’abord, j’ai l’impression d’avoir gagné à une tombola. On reçoit cette énorme caisse en bois avec tous les ingrédients à l’intérieur ainsi que les recettes. Ensuite, les quantités sont bien dosées. De fait,  je vis avec deux gros mangeurs et nous avons toujours de trop dans la casserole. Je préfère acheter en vrac lorsque les recettes nous sont déjà proposées car c’est un gain de temps et d’énergie.

    box-noire-happy-vrac-mycharleroi-min
    • Coopeco: le supermarché collaboratif  

    Coopeco dépasse la notion d’épicerie en vrac. Pour acheter les produits mis en vente par la coopérative, les membres donnent 3 heures par mois de leur temps pour veiller à la bonne gestion du magasin. Cette idée novatrice émerge à Brooklyn grâce au magasin Food Coop et en Belgique avec  Beescoop. Aujourd’hui à Marchienne-au-Pont, il est dorénavant possible d’acheter des produits locaux, bio ou en vrac tout en contribuant, en partie, au fonctionnement du supermarché.

    Comment ça marche ? Coopeco vit exclusivement grâce aux bénévoles. Ils sont actuellement 450 à s’être engagés dans la coopérative. Tous les bénéfices sont directement reversés au magasin. Quand nous intégrons l’équipe, nous choisissons dans quel département nous voulons nous investir : la comptabilité, l’utilisation de la caisse, la communication… Avec ce principe, on tisse des liens et Coopeco devient une belle et grande famille. Parfois, faire ses courses est une tâche rébarbative. Or, dans cette dynamique, je pense que c’est un réel plaisir ! J’ai donc vraiment été conquise par l’endroit. Il n’est pas impossible qu’à la rentrée j’intègre l’équipe.

    D’autres alternatives en vrac à Charleroi existent dont le comptoir du bio à Courcelles ou la chaine Biocap à Marcinelle. Ces adresses sont plus loin de chez moi donc je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester.  En espérant vous avoir donné envie de tester ou de continuer à consommer durablement.

    0
  • InNon classé

    FÊTES DES PÈRES : IDÉES CADEAUX

    QUOI OFFRIR POUR LA FÊTE DES PÈRES ?

    Trouver un cadeau pour la fête des pères est pour moi un réel casse-tête. Mon papa est le genre de personne à répondre «  tous ce que je veux pour la fête des pères c’est ta réussite. » C’est très gentil, merci papa mais cela ne s’achète pas ! Chaque année, j’essaie de choisir un cadeau autre que la traditionnelle boîte de chocolats tout en restant dans un budget approprié. Cette année, j’ai décidé de vous partager mes inspirations et les lieux carolos qui nous proposent de jolies idées. 

    Choisir un livre

    Acheter un livre est, de prime abord, une idée banale. Pourtant choisir le bon livre en fonction des goûts et des couleurs de votre papa, est une tâche plus complexe. La librairie Molière vous propose un large choix d’ouvrages : BD, livre de poche, de développement personnel, de cuisine, livres historiques… C’est un cadeau tout à fait personnalisable ! En ce qui me concerne, je commanderai surement le bouquin Inside chefs’ Fridges, Europe qui illustre les frigos des grands chefs étoilés version Europe. Chaque chef propose deux recettes à partir des ingrédients présents dans son frigo. Ce livre est à 26€ mais vous pouvez adapter le choix du livre en fonction de votre budget.

    Les boxes d'Happy vrac

    Dans le petit centre commercial ouvert de Nalinnes Bultia, Happy Vrac, un magasin d’achat en vrac, propose de jolis colis pour l’occasion. Ingrid compose, avec des produits de la région, des coffrets cadeaux avec différents thèmes : apéro, cosmétique, panier goumand… Mon coup de cœur est le pack « apéro Pays Noir » à 20,90€ avec 4 bières de la marque et des biscuits apéritifs du magasin. Evidemment, le tout dans un cageot en bois et des bocaux en verre. Ingrid propose aussi un service de livraison le jour J entre 9h et 12h… Parfait pour les personnes pressées ou distraites.

    Pause café

    Une année précédente, j’avais offert à mon papa un bon pour aller boire un café dans l’institution Café Van Hove. Ce cadeau est donc testé et approuvé ! Avec les conditions actuelles de la pandémie, si vous souhaitez partager ce moment à deux, vérifiez bien règles mises en place par le café. Sinon, avant d’être un salon de dégustation, l’enseigne est aussi un point de vente de café. Vous pouvez donc aller acheter son café préféré ou vous laissez guider par les vendeurs. Dimanche prochain, il suffira de dresser une belle table de petit déjeuner où il pourrait déguster son cadeau

    Cadeau fait-main

    logo-cbon-mycharleroi

    J’adore créer des bons pour la fête des pères en écrivant le cadeau que je lui propose. Cette année, j’avais aussi envie d’emmener mon papa au restaurant. Depuis mon retour du Québec, je n’ai pas encore eu la chance de partager un moment au resto avec mon père alors qu’on y allait au moins 1 fois toute les deux semaines. Le blog est d’ailleurs une bonne excuse pour tester les restaurants carolos… Cette fois, j’avais envie de lui rendre la pareille et de l’emmener dans un resto de son choix.

    Pour ce faire, je vous invite à commander via la plateforme C’est bon pour le local qui reprend les commerces, dans les restaurants. En commandant sur ce site, vous recevez 20% supplémentaire et vous soutenez le commerce local.

    Maison Dupuis

    Maison Dupuis est la référence dans le prêt-à-porter pour homme à Charleroi. Ce magasin me fascine par sa grandeur, son raffinement et ses mannequins toujours habillés avec goût. Pour la fête des pères, je m’y rendrai pour lui acheter des accessoires comme des boutons de manchettes, des chaussettes ou une cravate. Même si ce sont des détails, ce sont aussi ces pièces qui construisent l’élégance d’un homme. Par contre, je risque, en y entrant de craquer sur une chemise car les vendeuses sont de très bons conseils.

    J’espère que ces 5 inspirations vous permettront d’étonner votre papa lors de sa fête. Evidemment, chaque schéma familial est différent donc n’hésitez pas non plus à aller lire l’article sur les idées cadeaux pour la fête des mères. 

    0
  • InNon classé

    SOUVENIRS À CHARLEROI

    MES SOUVENIRS À CHARLEROI

    charleroi-Mycharleroi-min

    Il y a quelques jours, je suis passée par le centre de Charleroi pour la première fois depuis mon retour du Québec. Avec ce beau soleil et cette atmosphère d’été, la nostalgie m’a emportée. J’avais qu’une envie : retrouver mes copines en terrasse pour discuter et papoter des derniers ragots, oups. Comme c’est impossible dans le contexte actuel, j’ai décidé de me confier à vous et de vous expliquer quelques souvenirs que j’ai dans cette ville. 

    L’adresse de mon enfance : le Piéton

    J’ai passé mes six années secondaires en plein centre de Charleroi. Très vite, avec ma maman, notre petit rituel était de dîner entre filles après la remise des bulletins. Notre rendez-vous traditionnel était donc la sandwicherie du Piéton où je mangeais toujours ½ baguette au saumon fumé sans mayonnaise et sans crudités. (Oui je suis le genre de fille à tout modifier dans le sandwich). Évidemment, un dessert couronnait la commande : mon milkshake au chocolat. Ces jolis moments passés avec maman sont mes premiers souvenirs à Charleroi.

    Le shopping : 

    Le bistro était toujours la première étape avant de se promener dans la rue de Dampremy avec un passage obligatoire à la savonnerie l’Art des choix. Cette boutique propose des savons faits à la main, des bougies, des boules de bain, des sens-bons pour les armoires… C’est la première adresse carolo pour laquelle j’ai eu un réel coup de cœur !   

    Mes premières sorties au Nirvana bar

    Comme si c’était une règle implicite à Charleroi, chaque bar appartient à une époque. Certains d’entre vous appartiendront plutôt à la génération du Nautilus ou celle de l’Impasse temps. En ce qui me concerne, le Nirvana était clairement LE bar à la mode. J’y ai bu mes premières bières, mes premiers shaker red à la fin des examens. J’y ai testé leurs cocktails multicolores avec les énormes brochettes de bonbons par-dessus ou encore leur incontournable vin blanc pêche. Rien qu’en écrivant ces lignes j’ai le sourire aux lèvres car, avec le recul, je crois qu’on faisait vraiment de la peine à boire si jeune.

    Même si le Nirvana n’attire plus, ou en tous cas moins d’ados, ce bar reste pour moi une adresse incontournable. Ambiance lounge, carte de cocktails fournie, une belle terrasse, toutes les conditions sont réunies pour passer un chouette moment.

    mycharleroi-photo-p-elle-photographie

    Shooting avec P.elle Photographie 

    Mon blog m’a permis de me créer de beaux souvenirs à Charleroi et le shooting avec Pauline en fait partie. Quand j’ai décidé de promouvoir Charleroi, écrire a été la solution la plus évidente car je n’avais je n’avais aucun attrait pour la vidéo ou la photo. Pourtant, je devais quand même créer un contenu visuel pour illustrer mes articles afin de personnaliser mon contenu.

    Pour mon premier shooting, j’ai choisi Pauline, une photographe professionnelle carolo qui m’a directement mise en confiance. Le Quai 10 et l’Hôtel de Ville et l’ancien Palais des Expo sont des lieux que j’ai pu redécouvrir Charleroi à travers son objectif. 

    Ma rencontre avec Paul Magnette

    La première interview sur mon blog est celle de notre bourgmestre ! J’avais envoyé une dizaine de mails à différentes personnalités carolos dont à Paul Magnette mais sans grande conviction. Pourtant, c’est un des seuls à avoir accepté ma proposition. Quand j’ai reçu son approbation, j’étais tellement sous le choc que je n’ai pas su exprimer une émotion positive. Je n’avais jamais interviewé quelqu’un de ma vie et encore moins  un politicien entrainé à répondre aux plus grands médias. Je me sentais presque ridicule avec mes questions en comparaison avec toutes ses précédentes expériences.

    Finalement, j’ai réalisé par cette expérience que la clé est toujours d’avoir confiance en soi quelles que soient les conditions.

    0
  • InNon classé

    LIMONE

    LIMONE

    COUP DE COEUR

    Manger le midi à Charleroi est souvent difficile car l’offre se limite à des sandwichs ou des pâtes. Avec un budget étudiant, on peut difficilement faire mieux. Pourtant, le restaurant Limone a su innover grâce à son concept de piadina. Vous ne connaissez pas encore cette adresse ni même ce plat ? Direction Rive Gauche pour tester l’adresse.   

    Le concept :
    Le restaurant propose une spécialité italienne du nord de l’Italie, la piadina. Similaire à une crêpe salée, la pâte est cependant plus épaisse. On y ajoute des produits frais comme des tomates, de la roquette, des aubergines, du fromage, de la charcuterie… bref n’importe quel ingrédient !
    Bien sûr, Limone propose aussi des plats classiques comme des pâtes ou des salades. Leur cuisine est ouverte de 9h à 19h, vous pouvez donc aussi profiter du lieu pour un petit-déjeuner gourmand.

    Localisation :
    Trouver un nouveau concept c’est bien mais marcher 30 minutes avant de le trouver… C’est vite décourageant. Limone, quant à lui, se situe dans le centre commercial Rive Gauche.

    A priori, je n’aime pas manger enfermée et encore moins dans un centre commercial. Pourtant, le restaurant, légèrement en retrait nous coupe du vacarme du lieu.

    L’unique bémol est l’absence d’une terrasse. Avec les beaux jours qui arrivent, j’aurais bien voulu déguster mon spritz et mon plat au soleil.

    Mon expérience :

    Quand je dîne chez Limone, j’adore prendre la piadine « Angela » composée de squacquerone (du fromage italien), des tomates séchées, du parmesan, bresola (charcuterie), des courgettes et de la roquette.

    Le midi je n’aime pas forcément craquer pour un dessert car je n’ai jamais le temps et je puis me sens trop lourde pour le reste de ma journée… Je conseille quand même d’en commander un car leur carte est juste dingue ! Ils ont des piadines sucrées ou des cannolis faits-maison. Lors de ma prochaine visite, c’est sûr, je prendrai un des deux.

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Place verte 20 

    Horaire : lundi – samedi de 9h à 19h 

    Site : ici 

    0
  • InNon classé

    QUAI 10 – CINEMA –

    5 RAISONS D'ALLER AU QUAI 10
    - CINEMA-

    INCONTOURNABLE

    Pourquoi se rendre au cinéma du Quai 10 ? Quelles sont les différences avec le complexe du haut de la ville ? Nouveau lieu immanquable depuis la reconstruction de Charleroi, le Quai 10 est un endroit multi-concept où les cinéphiles, les bons vivants et les geeks y trouveront leur bonheur. Après la brasserie que j’ai testé et approuvé, je vous donne 5 raisons d’aller au voir un film dans ce lieu unique.

    La diversité des films 

     Le Quai 10 a une réputation de cinéma « alternatif » où leur programmation serait uniquement composée de films primés au Festival de Cannes ou de documentaires. Même si le but premier de ce cinéma est d’instruire et d’éduquer, ils proposent aussi des blockbusters.

    À l’affiche c’est Aladdin et Rocketman, la biographie de Elton John, qui sont considérés comme les films à gros budget. J’ai justement été le voir en famille. Sous forme de comédie musicale, Elton John se retrouve dans un groupe d’alcoolique anonyme et nous chante son histoire. 

    Le talent de l’acteur principal rend le film d’autant plus époustouflant pour tous les fans du chanteur sauf que je n’en suis pas une. J’ai donc moyennement adhéré. J’aurais préféré voir Sybil, une comédie dramatique comme je les aime avec Virginie Efira, une actrice belge.

    Pas de nourriture en vente
    Certains pourraient voir en cette règle une injustice mais est-ce réellement agréable lorsque la personne derrière vous mange ses pop-corn la bouche grande ouverte ? Quand vous avez les semelles collantes car une andouille a renversé son coca sur la moquette ? Vous réalisez à ce moment que vendre des sucreries est une très mauvaise idée.
    Si vous souhaitez vraiment manger, optez pour la brasserie du Quai 10 annexée au cinéma

    Multi – public

    Le Quai 10 n’est pas uniquement réservé aux seniors ou aux critiques comme beaucoup pourraient le croire. Avec leurs concepts de « cycle », ils balaient un large panel de films afin de plaire au plus grand nombre d’entre nous. En exemple ? Le cycle Disney, le cycle tête dans le culte (promouvoir des classiques), le cycle audio-décrit, le cycle bébé au ciné et j’en passe. 

    Les films sont en VO :

    Pour moi, c’est une chance de voir des films en version originale. Cela apporte une authenticité que les doublures françaises n’arrivent pas à transmettre. Alors oui, vous êtes obligés de suivre le film et de lire les sous-titres mais au moins vous vous divertissez et vous apprenez une langue (les films sont principalement diffusés en anglais.) Après si vous êtes fan de documentaire animalier hongrois, l’effort linguistique sera plus complexe…

    Projection en plein air

    Pendant tous le mois d’août,  le Quai 10 et le quartier d’été organisent des projections en plein air. L’idée est géniale ! Pour ce projet, les films sont diffusés en version française et sont courts pour qu’un maximum de personnes puissent en profiter. J’aurais peut-être poussé le concept un peu plus loin en créant un ciné-parc donc un cinéma accessible en voiture.

    Enfin, du 1e juillet au 30 septembre,   le Quai 10 s’engage à réduire leurs prix de ticket de cinéma si la température dépasse 30 degrés… Espérerons que l’été soit chaud ! 

    Mon ultime conseil : 

    Les horaires sont spécifiques à chaque film donc il est préférable de se rendre sur le site internet afin de connaitre la séance du film choisi 

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Quai Arthur Rimbaud 10 

    Horaire :  10h – 21h 

    Téléphone: 071 31 71 47

    0