Browsing Category:

Discover

  • InDiscover, Eat

    SHAPE’N GO

    SHAPE'N GO

    FAST FOOD SAIN À CHARLEROI

    Après une séance de sport bien intense, quels aliments dois-je manger ? Comment cuisiner les différents ingrédients et en quelles quantités ? Est-ce que je peux m’autoriser un petit excès ? Toutes ces questions, on se les aient déjà toutes posées au moins une fois.

    Aurélien aussi a eu ces questionnements mais a trouvé une réponse. Et si, il créait Shape’n Go, une enseigne rapide, efficace et accessible proposant des menus à destination des sportifs?

    Fast food sain :

    Fast food signifie littéralement nourriture rapide et n’est liée en rien à la malbouffe comme on pourrait le penser. Aurélien a repris le concept de la restauration rapide pour l’adapter aux besoins des sportifs ou à toute autre personne qui souhaiterait manger sainement. Le but premier de Shape’n Go est de proposer des repas sains répondant au besoin personnel du client : prise de masse, sèche, envie de stabiliser son poids…

    Comment ça marche ?

    Menu:

    5 menus de 3 tailles différentes seront proposés dans les enseignes. Ils n’ont pas encore été dévoilés mais j’espère y voir au moins un végétarien, un hyperprotéiné et un avec des produits de saison

    À la carte:

    L’innovation réside dans l’élaboration du plat sur mesure. Grâce à un outil d’aide nutritionnelle, les clients pourront composer leur box en 4 étapes : celle des féculents, des protéines, des légumes et des épices. Au total, 13 000 compositions seront possibles.

    Ce que j’en pense :

    Shape’n Go est un projet qui a un énorme potentiel. Casser les codes du fast food traditionnel avec des menus sains est une idée géniale. J’ai l’impression que l’on prend conscience de l’importance d’une bonne alimentation mais que l’on est pris au dépourvu car on ne sait pas comment s’y prendre. Il est plus facile de se dégeler une pizza plutôt que de se casser la tête à faire des menus…

    Ma seule crainte c’est que les premières personnes intéressées soient celles qui vont déjà dans les fast food, et non les sportifs, alors que le concept est radicalement opposé. L’effort est donc à faire au niveau de la com’ mais pour le moment Aurélien se débrouille à merveille.

    Prochaine étape :

    Où se situera le premier Shape’n Go ? à Charleroi ! Un nouveau Decathlon est en train de voir le jour dans le centre-ville et Aurélien pourra y implanter sa première enseigne dès fin de l’année. Prêts pour cette nouvelle expérience culinaire ?

    HORAIRES/INFOS

    Adresse nouveau Décathlon 

    Site internet : Ici

    1
  • InDiscover, Shop

    5 ADRESSES VERTES À CHARLEROI

    5 ADRESSES VERTES À CHARLEROI

    Charleroi, Pays Noir ? Cette étiquette ne reflète plus notre ville en profond changement. Noir comme le charbon, aujourd’hui Charleroi foisonne d’idées vertes. Difficile à croire ? Je vous partage 5 bons plans et bonnes adresses pour continuer de consommer tout en respectant notre planète.   

    JARDIN DU PARC

    Discret, c’est dans un ancien terrain vague entre le Palais de justice et le parc Reine Astrid que se situe le potager commun. Après avoir passé le portique en bois, nous sommes plongés dans un autre monde où joie et entraide deviennent les maîtres mots.

    Le but ? Se retrouver tous les dimanches pour travailler la terre et partager les récoltes potentielles. Une exposition d’art textile en collaboration avec l’académie des beaux-arts rend le jardin coloré et accueillant ! Même si vous ne souhaitez pas vous y investir, faites-y un tour, juste pour le plaisir des yeux.

    VRAKSTORE

    Nouveau venu à Charleroi, Vrakstore est le premier magasin se ré-installer à la rue de la Montagne et surtout le premier supermarché écolo ! Nourriture en vrac, produits cosmétiques fait maison, produits ménagers, Delphine a conçu ce magasin pour bannir le plastique de nos courses. On y vient avec ces pots que l’on remplit des ingrédients proposés en magasin.

    Ouvert depuis 2 mois, Vrakstore remporte un succès fou ! Cela prouve que de plus en plus de carolos souhaitent changer durablement leur manière de consommer et cherchent des solutions.  Testez leurs céréales « crunchy choco », c’est une dinguerie… ou encore leur pâte à tartiner homemade, meilleure que le Nutella, je vous le promets

    MOYRA-B

    La troisième adresse verte à Charleroi est la marque de vêtement de Maëva qui lutte contre le gaspillage vestimentaire. Elle récupère différents, des chutes de tissus et des anciens vêtements pour ensuite créer une pièce unique. Vous pouvez retrouvez son travail au Vrakstore comme sur son site internet. J’ai eu l’occasion d’admirer ses créations lors du défilé… Originale et colorée, cette marque est prometteuse… 

    CAROLO PANTSWAP

    Concept découvert via Instagram, Juliette Pepinster organise des évènements tous les mois pour échanger nos boutures et nos graines entre carolos. Un rendez-vous ludique où la bonne humeur est présente. Vous n’avez pas la main verte ? Aucun problème, les participants sont aussi là pour vous conseiller. Une bibliothèque avec des ouvrages concernant les plantes est aussi disponible tout comme un bar pour se rafraichir !  

    Le prochain troc de graines est prévu le 15 mai à Montignies Sur Sambre, vous y serez ? 

    VILLE FERTILE

    Des initiatives citoyennes, il en existe des centaines… Dans le centre-ville ou bien dans le grand Charleroi, une prise de conscience pousse les carolos à se mobiliser pour tenter d’améliorer notre mode de vie. Vous pourrez retrouver l’ensemble des adresses vertes à Charleroi sur le site de ville fertile ou même proposer un projet !

    HORAIRE/INFOS

    • Jardin du Parc : Rue du parc, 6000
    • Vrakstore :  pas de site internet 
    • Moyra- B: la boutique en ligne est par ici 
    • Carolo Plantswap : clique ici
    • Ville fertile : tous les projets sont ici 
    0
  • InDiscover, Shop

    SOTIZ

    SOTIZ

    MARQUE DE BIJOU

    L’art carolo est souvent mis en valeur via l’art urbain mais qu’en est-il des artisans ? Des ébénistes ? des sculpteurs ? À l’abri des regards, non loin du centre-ville, des espaces créatifs sont mis à disposition pour les artistes en quête d’inspiration.
    Rassurez-vous ce n’est pas une secte mais bien un lieu rempli de vie et de bonnes ondes qui soutient des projets originaux et innovants. Sophie, la créatrice de la marque Sotiz m’a ouvert les portes de son atelier…

    Atelier Composite

    Ancien atelier de menuiserie, les locaux ont été réaménagés pour accueillir les artistes souhaitant se retrouver et créer dans un lieu calme et inspirant. Chaque atelier est dédié à un projet afin que l’artiste puisse se centrer sur son œuvre tout en créant du lien avec les autres artistes. Parois des amitiés naissent et des projets communs aussi !
    D’ailleurs, un des membres de Composite n’est autre que Paul Magnette ! Oui, notre bourgmestre a une âme d’artiste et s’évade des tracas via la menuiserie. Mais Monsieur Magnette n’est pas le seul à profiter de cette infrastructure…

    Sotiz : le projet
    Sculptrice, Sophie a lancé sa marque de bijoux au fur et à mesure de ses expériences de vie. Ses créations sont réalisées à partir d’un sentiment ou d’une envie et sont donc uniques. Elle ne les reproduira pas en plusieurs exemplaires car les bijoux acquièrent une signification au moment où elle a ressenti l’émotion.

    J’aime sa démarche personnelle et l’investissement qu’elle met dans chacune de ses créations. J’adhère totalement à certains projets (celui avec une latte à niveau dans les bijoux) et d’autres je suis un peu plus dubitative pour les grosses pièces comme les broches, car je n’en ai moins l’utilité par exemple.

    Mon coup de cœur a été les boucles d’oreilles « oiseau » qui m’a donné envie de ma faire percer à nouveau les oreilles pour jouer avec la longueur de la chainette. Le pendentif rose est la seule pièce que Sophie a décliné en plusieurs coloris car il est passe-partout mais réhausse une tenue sobre.

    Le prix ?

    Sophie utilise des matières nobles et authentiques à savoir de l’or et de l’argent 925. Elle tente de dénaturer le moins possible l’élément avec des produits chimiques. Le prix est donc assez élevé et varie en fonction du temps d’heures passé à la conception du bijou, du matériau, de la taille, de la finition…

    Mon avis ?
    Les bijoux Sotiz sont pour moi des pièces uniques qui doivent avant tout correspondre à votre personnalité. C’est idéal pour un cadeau ( la fête des mères approche…) ou pour se faire plaisir si on a craqué sur une pièce… Ne l’oubliez pas, Sophie créée au gré de ses envies donc le bijou risque d’être en rupture de stock

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Route de Philippeville 170-174, 6001 . 

    Retrouvez les autres points de vente en Belgique ici

    0
  • InDiscover

    LA GRANDE FABRIQUE – EDEN –

    EDEN

    LA GRANDE FABRIQUE

    À l’approche du carnaval, l’Eden, lieu culturel à Charleroi, est en effervescence. Derrière ses portes vitrées, des centaines de personnes viennent quotidiennement prêter main forte pour la création de la grande parade. En quoi consiste le projet ? Quel est l’intérêt de venir en tant que citoyen ? L’article vous explique tout, de A à Z.

    Les débuts :

    Cela fait 4 ans que l’Eden s’investit dans le Carnaval à travers la grande parade. Entièrement conçu avec des matériaux de récupération, la grande fabrique est donc le « camp de base » comme aime le définir Fabrice, directeur du théâtre, pour les groupes participant à la parade. Fanfares, écoles de danse, coopérative alimentaire, associations, ASBL, personnes en situation de handicap… Le but de l’évènement est de « refléter l’identité carolo dans toute sa diversité ».

    Implication citoyenne :

    Outre l’organisation de la grande parade, tous les carolos (et non carolos d’ailleurs) sont les bienvenus pour aider dans la construction des chars et des costumes. Du mercredi au dimanche, nous pouvons venir mettre la main à la pâte. Et c’est ce que j’ai fait ! De passage à l’Eden pour un rendez-vous dans le cadre de mon blog, je me retrouve, deux jours plus tard, à créer des feuilles de chou… Je suis allée par curiosité et j’y ai découvert des gens d’une gentillesse hors norme, toujours prêts à m’aider, à répondre à mes questions…

    Pourquoi avoir créé ce rendez-vous ? 

    « Prendre Charleroi dans sa plus belle diversité et défiler ensemble au carnaval ». Tout le monde a donc droit de participer ! S’intéresser au monde de l’art et au folklore carolo par ce biais est une belle idée d’autant plus que cela parle à tous les publics.

    L’autre évènement emblématique de l’Eden est le bal blanc. Ce dernier se déroule au mois de novembre afin de célébrer l’entrée dans l’hiver. Alors ici, pourquoi ne pas fêter sa sortie ?

    Le clou du spectacle :

    Le carnaval se terminera par le brûlage du corbeau rassemblant les idées noires des citoyens. Ecrivez vos pensées tristes, mélancoliques ou maussades sur un bout de papier ou un carton de bière, elles disparaîtront à la fin du cortège. À la fabrique, vous pourrez aussi confectionner l’animal !

    Nouveauté de l’année : le corbeau sera jugé et condamné le 5 mars en soirée…   

    Bonne ou mauvaise idée ?

    Pouvoir concrétiser et renouveler, année après année, un si grand projet, le tout dans la convivialité, la bonne humeur est fantastique.  « On est dans un imaginaire à construire et pas dans un folklore à perpétuer d’années en années ». Carmela, un membre de la team, résume parfaitement l’ambiance qui règne au sein de l’Eden.

    Le but est d’éveiller notre créativité et de s’épanouir. On donne le temps que l’on veut, on vient seul ou en famille… Le plus important est de contribuer à la vie carolo ! J’ai adoré le concept et j’invite tout le monde à donner quelques heures de son temps pour comprendre l’atmosphère unique qui y règne.

    Rendez-vous le 5 mars pour découvrir cette parade haute en couleur made in Charleroi.

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Boulevard Jacques Bertrand, 1-3 

    Site internet : cliquez ici

    1
  • InChill, Discover, Eat

    MANOLO BAR

    MANOLO BAR

    Tous les vendredis, la rue de Montigny s’anime grâce au Manolo bar. Vous êtes de sortie ? Cet endroit est the place to be pour bien commencer le weekend !  Mais saviez-vous que l’établissement proposait aussi de la petite restauration en semaine ? Personnellement, je l’ignorais. Est-ce qu’ils ont autant de succès en journée ? C’est ce que je suis allée découvrir.

    Quand j’étais encore à l’école à Charleroi, le Manolo bar était le bar « des grands ». Maintenant que je le suis, je ne me prive pas pour aller boire un verre de temps à autre après ma semaine de cours. C’est toujours agréable de retrouver ses copines, surtout en été sur leur terrasse ! C’est justement autour de ce verre qu’une connaissance me vante les mérites de leur petite restauration durant le temps le midi. Moi, carolo, je n’étais même pas au courant que ce bar ouvrait en journée… Il va falloir y remédier !

    M’y voilà, avec une amie pour fêter la fin des examens et se retrouver entre filles. Pour décompresser, on prend un Spritz et une vodka Redbull. Ne jugez pas, on en avait besoin. Quand j’arrive à 13h, le restaurant est complet. Un point positif car si cela plaît autant, les plats doivent être délicieux.

    Une fois n’est pas coutume, je suis en avance ! J’ai tout de suite été prise en charge : un petit bol de chips et mon apéro sont arrivés en moins de 5 minutes. Je suis déjà comblée avant même d’avoir mangé.

    À la carte :
    On retrouve des pâtes, des paninis, des salades mais aussi une sélection de tapas différente chaque semaine. La carte est restreinte mais elle propose un choix suffisant pour satisfaire toutes les papilles. Elle est aussi régulièrement mise à jour.

    Sarah teste la salade de chèvre chaud et je tente les pâtes jambon de Serano, gorgonzola et courgettes grillées. À la commande, le serveur propose de modifier le type de pâtes. J’ai le choix entre des orecchiette, des penne ou des tagliatelles. C’est une attention que j’ai apprécié, même si elle est minime.

    Quand l’assiette arrive… Je suis aux anges. Pour 9,50€, je m’attendais à un plus petit plat où j’aurais dû prendre un dessert pour être repue. Je me suis trompée, l’assiette est grande et bien fournie. Par contre j’ai quand même pris un dessert, oups.

    Une découverte :

    Venir au Manolo Bar pour décompresser avec les examens était vraiment ce dont j’avais besoin : un lieu cosy, une équipe de serveurs professionnels et souriants avec un plat de pâtes bien réalisé et une petite douceur pour terminer. Je reste sidérée par le rapport qualité/prix qui est pour moi le meilleur de Charleroi.

    Pour le coup, autant la jour que la nuit, l’établissement est au top. Merci à Arnaud de m’en avoir parlé !

    Dernier conseil :

    Le vendredi au Mano, il y a une ambiance festive, on rigole, la musique va fort, l’happy hour de 19h à 21h rassemble énormément de monde. C’est un endroit branché. En journée, ils sont aussi victimes de leur succès.

    Si vous appréciez les lieux calmes pour discuter en paix ou si vous préférez boire un verre en intimité, je ne suis pas sure que cet établissement vous convienne.

    HORAIRES/INFOS

    Adresse:  rue de Montigny, 6, 6000 Charleroi

    Horaire :  mardi au samedi: 10h-20h 

    vendredi : 10h-02h  

    site : ici  

    Numéro de téléphone+32 71 43 58 10

    0
  • InDiscover

    RETROSPECTIVE 2018

    RÉTROSPECTIVE 2018

    UN AN DE BLOGGING

    15 février 2018, mon blog Mycharleroi est officiellement lancé. Une nouvelle aventure et de nouveaux défis commencent ! Ai-je réussi à atteindre mes objectifs ? Ai-je eu des complications de parcours ? J’ai décidé de faire le point avec vous et d’expliquer la manière dont je vis ma passion, avec les moments d’euphorie et les doutes (oui ça arrive parfois).

    Ce que l’on voit :
    « Coucou les filles, laissez-moi vous parler d’un super produit de douche où vous aurez -15% ». Le monde du blogging et des influenceuses est un microcosme fait strass et de paillettes. Voyages, placements de produits, codes promos, concours… mais ce n’est pas cela qui m’a donné envie de lancer mon blog ! 

    Mon but ? Améliorer et changer l’image de ma ville. Ouvrir une plateforme de partage a été le moyen le plus évident. Loin du cliché, j’ai commencé en douceur en publiant des adresses incontournables selon moi et à réaliser des interviews.

    Dans la réalité :
    Derrière mon ordinateur, écrire des textes est clairement plus simple que de poser devant un objectif ou gérer des réseaux.

    Faire la belle au resto devant des clients qui nous jugent reste le moment que je redoute à chaque fois que je vais manger dans un nouvel endroit. En fait, derrière chaque article sur Mycharleroi se cache des anecdotes et des fous rires, des petites gênes mais surtout de bons souvenirs ! Merci à mes photographes personnels, toujours patients et de très bonne volonté.  

    L’article dont je suis le plus fière :
    Pour remplir mon onglet « carolo people », j’envoie quelques mails à des personnalités carolos en espérant aboutir vers une interview. Au culot, je tente Paul Magnette. Me revoilà deux semaines plus tard dans le bureau du bourgmestre à lui poser des questions sur sa perception de Charleroi alors je n’avais jamais fait d’interview avant celle-ci.

    À retenir ? « Qui ne tente rien n’a rien ». Par contre, si c’était à refaire, j’éviterais de commencer par cette personnalité.

    L’article coup de cœur : Pot-au-phô 
    Premier restaurant dont je parle sur mon blog, le Pot-au-phô est un restaurant vietnamien à la rue de Montigny. Même si j’y allais de temps à autre, je n’avais jamais pris la peine de prendre des photos du lieu. Je me suis retrouvée quelques jours avant l’ouverture du blog à devoir illustrer certains de mes articles, dont le pot-au-pho.

    D’une gentillesse rare, ils m’ont offert un phô bœuf pour que je puisse faire de belles photos. Ils ont aussi été les premiers commerçants à me soutenir dans mon projet et à relayer mes articles. Rien que pour cela, merci !

    L’établissement est lumineux et calme. Il reste pour moi une alternative idéale aux sandwichs et aux pâtes pour manger copieusement le midi et sainement ! 

    À améliorer :

    Le plus gros problème rencontré ? Ma mauvaise gestion du temps… Oups. Écrire est une chose mais se déplacer sur le lieu, faire des photos, maintenir une page insta à flot et sans cesse partager du contenu sur Charleroi… J’ai encore des efforts à fournir. Concilier études, vie privée, blog c’est parfois une équation impossible mais pour 2019, on relèvera le défi !

    Objectifs 2019

    Durant l’année écoulée, j’ai pris mes marques. Je suis allée à la rencontre de personnalités carolos,  j’ai exploré ma ville, testé différents concepts et établissement…

    Mon but pour 2019 ? Innover. Parler de la ville haute, créer des parcours touristiques spéciaux, une carte alternative… Bref réfléchir à une manière plus nouvelle de vous parler de ma ville.

    Mon blog Mycharleroi est ma passion mais j’aimerais être aussi plus attentive à vos souhaits et échanger avec vous. Comment ? Notamment par des concours. Bref, j’espère que 2019 sera rempli de surprises ! 

    BONNE ANNÉE 

    0