Browsing Category:

Chill

  • InChill

    LE CENTENAIRE

    LE CENTENAIRE S'INVITE CHEZ VOUS

    Déguster une bonne bière, en pression et bien fraîche, ça vous manque ? Avec la fermeture de l’Horeca, ce genre de plaisir est impossible en ce moment… Et si c’était le bar qui venait  à vous en cette période de Covid ? Le bar Le Centenaire, à Montignies-sur-Sambre, vous offre cette possibilité. Depuis le début de la pandémie, Julien, le gérant de la Taverne, propose des fûts à emporter pour notre plus grand bonheur.

    Le Centenaire :

    Le Centenaire est une adresse incontournable à Montignies-sur-Sambre. Ouvert depuis plus de 30 ans, c’est Julien Poppe, un jeune carolo qui a repris l’établissement le 22 janvier 2018. Ce changement a permis à la clientèle de se renouveler et de se rajeunir. Si, à l’époque Le Centenaire était catégorisé comme « un bar de vieux », l’adresse devient, petit à petit, The place to be pour les étudiants carolos. Ce sera d’ailleurs une adresse incontournable après le Covid, j’en mets ma main à couper.

    Les fûts à emporter : l’idée de génie

    Le Centenaire est un bar à bières. Vous pouvez retrouver plus de 100 boissons à la carte, avec, en plus, des suggestions tous les mois. C’est pourquoi, lors de la fermeture de l’Horeca, le bar a choisi de se réinventer en proposant des cuves à bières à déguster chez soi. 

    le centenaire-chimay-quve

    Le principe ?  Une quve de 3,8L de bière en pression pour retrouver cette ambiance de bar et ce moment de convivialité avec votre bulle. Il y a deux possibilités, soit prendre la traditionnelle Stella à 35€ , soit choisir une des bières spéciales pour 55€ : Chimay blanche, Pech’Mel Bush, Triple Karmeliet. Récemment, j’ai aussi vu que le bistrot proposait de la Kasteel, Scotch CTS, et Brugse Zot. Ce concept continue de fidéliser la clientèle mais attire aussi de nouveaux clients, dont moi.

    Mon expérience :

    J’ai testé le quve de Stella Artois à l’occasion de la Saint-Valentin. Après quelques petits soucis de pression et des bières qui se résumaient à des verres de mousse, j’ai enfin goûté à nouveau cette saveur de bière en pression, une délivrance. Même si je ne suis pas une grande fan, j’aime, à l’occasion, commander une bonne bière en bar. Retrouver cette sensation est super agréable car après 1 an, je l’avais presque oublié. Si vous mettez une fond sonore sur Youtube « bruit de la ville », c’est comme si vous étiez en terrasse. De plus, l’expérience est vraiment sympa car le design de la quve suscite des questionnements. C’est super joli et atypique donc vous aurez automatiquement des compliments si vous ramenez ce fût à vos proches.

    Par rapport à la quantité (3,8L) on a eu du mal à le finir en une soirée. Le but était de déguster et non pas de faire des gros affonds de couple. On a donc terminé la quve le lendemain, en apéro. En ce qui concerne son fonctionnement, Julien vous explique tout lors de la location. Il suffit simplement de régler la pression avec la petite manivelle et de garder la bière la bière au frais. Lorsque vous aurez fini votre soirée, il suffit d’aller rendre le fût au bistrot.

    Est-ce que j’y retournerai ?  

    Grâce à ce concept, j’ai découvert une adresse que je ne connaissais uniquement de nom. Je me rends compte que, depuis 3 ans, Le Centenaire organise des grosses soirées, invite des Dj de la région, offre même de la petite restauration durant le temps de midi… Même après 4 ans de blogging, je découvre encore ma ville ! C’est un lieu excentré du centre de Charleroi et, par conséquent, je n’ai jamais eu  l’occasion d’y aller pour boire un verre par curiosité. Cependant, le bar est 5 minutes du centre, en voiture, avec une grande possibilité de parking, donc je n’ai p lus d’excuses.  

    Vous l’aurez compris, j’ai hâte d’aller boire un coup au bar

    INFOS

    Page Facebook : ici 

    Adresse : Avenue du Centenaire 216, 6061

    0
  • InChill

    SOUVENIRS À CHARLEROI

    MES SOUVENIRS À CHARLEROI

    charleroi-Mycharleroi-min

    Il y a quelques jours, je suis passée par le centre de Charleroi pour la première fois depuis mon retour du Québec. Avec ce beau soleil et cette atmosphère d’été, la nostalgie m’a emportée. J’avais qu’une envie : retrouver mes copines en terrasse pour discuter et papoter des derniers ragots, oups. Comme c’est impossible dans le contexte actuel, j’ai décidé de me confier à vous et de vous expliquer quelques souvenirs que j’ai dans cette ville. 

    L’adresse de mon enfance : le Piéton

    J’ai passé mes six années secondaires en plein centre de Charleroi. Très vite, avec ma maman, notre petit rituel était de dîner entre filles après la remise des bulletins. Notre rendez-vous traditionnel était donc la sandwicherie du Piéton où je mangeais toujours ½ baguette au saumon fumé sans mayonnaise et sans crudités. (Oui je suis le genre de fille à tout modifier dans le sandwich). Évidemment, un dessert couronnait la commande : mon milkshake au chocolat. Ces jolis moments passés avec maman sont mes premiers souvenirs à Charleroi.

    Le shopping : 

    Le bistro était toujours la première étape avant de se promener dans la rue de Dampremy avec un passage obligatoire à la savonnerie l’Art des choix. Cette boutique propose des savons faits à la main, des bougies, des boules de bain, des sens-bons pour les armoires… C’est la première adresse carolo pour laquelle j’ai eu un réel coup de cœur !   

    Mes premières sorties au Nirvana bar

    Comme si c’était une règle implicite à Charleroi, chaque bar appartient à une époque. Certains d’entre vous appartiendront plutôt à la génération du Nautilus ou celle de l’Impasse temps. En ce qui me concerne, le Nirvana était clairement LE bar à la mode. J’y ai bu mes premières bières, mes premiers shaker red à la fin des examens. J’y ai testé leurs cocktails multicolores avec les énormes brochettes de bonbons par-dessus ou encore leur incontournable vin blanc pêche. Rien qu’en écrivant ces lignes j’ai le sourire aux lèvres car, avec le recul, je crois qu’on faisait vraiment de la peine à boire si jeune.

    Même si le Nirvana n’attire plus, ou en tous cas moins d’ados, ce bar reste pour moi une adresse incontournable. Ambiance lounge, carte de cocktails fournie, une belle terrasse, toutes les conditions sont réunies pour passer un chouette moment.

    mycharleroi-photo-p-elle-photographie

    Shooting avec P.elle Photographie 

    Mon blog m’a permis de me créer de beaux souvenirs à Charleroi et le shooting avec Pauline en fait partie. Quand j’ai décidé de promouvoir Charleroi, écrire a été la solution la plus évidente car je n’avais je n’avais aucun attrait pour la vidéo ou la photo. Pourtant, je devais quand même créer un contenu visuel pour illustrer mes articles afin de personnaliser mon contenu.

    Pour mon premier shooting, j’ai choisi Pauline, une photographe professionnelle carolo qui m’a directement mise en confiance. Le Quai 10 et l’Hôtel de Ville et l’ancien Palais des Expo sont des lieux que j’ai pu redécouvrir Charleroi à travers son objectif. 

    Ma rencontre avec Paul Magnette

    La première interview sur mon blog est celle de notre bourgmestre ! J’avais envoyé une dizaine de mails à différentes personnalités carolos dont à Paul Magnette mais sans grande conviction. Pourtant, c’est un des seuls à avoir accepté ma proposition. Quand j’ai reçu son approbation, j’étais tellement sous le choc que je n’ai pas su exprimer une émotion positive. Je n’avais jamais interviewé quelqu’un de ma vie et encore moins  un politicien entrainé à répondre aux plus grands médias. Je me sentais presque ridicule avec mes questions en comparaison avec toutes ses précédentes expériences.

    Finalement, j’ai réalisé par cette expérience que la clé est toujours d’avoir confiance en soi quelles que soient les conditions.

    0
  • InChill, Discover

    5 RAISONS D’ALLER AUX TABLES FMR

    LES TABLES FMR

    Le 8 juin dernier j’ai participé à la troisième édition des Tables FMR, un nouveau concept de soirée chic dans la région de Charleroi. Le but est de passer un moment privilégié entre amis avec de la nourriture raffinée et une belle ambiance. Est-ce que je recommande cet événement ? Oui et je vous donne d’ailleurs 5 raisons de participer à la prochaine soirée du 8 février 2020 !

    1. Nourriture succulente ( la meilleure des raisons)

    Je suis une fan inconditionnelle de (bonne) nourriture. L’année dernière, si mes souvenirs sont bons, la méditerranée et principalement l’Italie étaient à l’honneur d’un buffet froid. Du fromage et de la charcuterie, de grande qualité, des salades de légumes, des parts de pizzas artisanales, des préparations savoureuses… J’étais aux anges ! Ce buffet m’a donné des forces pour la session d’examen que je devais débuter quelques jours plus tard. Derrière cette expérience culinaire, c’est Constantino qui chapeaute toute cette organisation. Bravo à lui !

    Le problème du buffet c’est que tu manges à ne plus en pouvoir. Tu deviens trop lourd pour profiter de la piste de danse par la suite. C’est pourquoi le 8 février, les Tables FMR vous régaleront avec un menu gastronomique sous forme de walking diner. Pour savourer un repas de ce standing, je préfère être assise je l’avoue. Si les portions sont conçues de telle sorte à ne pas avoir besoin de couverts, je pense que rester debout à papoter tout en mangeant est une idée validée.

    2. Lieu carolo exceptionnel

    Cette année encore, le Forum du Bois du Cazier accueillera l’événement des Tables FMR. J’avais été ébahie par la prestance du lieu. Totalement réaménagé, les architectes ont su garder l’identité de l’endroit, riche en histoire, tout en le modernisant pour en faire une grande salle de réception. Malgré le nombre de participants je ne me sentais pas à l’étroit ! Pour tous les agoraphobes qui me lisent, pas de panique, vous avez mon approbation.

    Les Tables FMR donnent à Charleroi une image prestigieuse et classe. C’est pour cela que je voulais tester cet endroit. Notre ville se réveille peu à peu, des initiatives émergent mais peu de nouveautés voient le jour en ce qui concerne les soirées !  Perso, le Manolo reste toujours la référence mais pour danser, ou changer de ses habitudes… il n’y pas d’alternatives. Les Tables FMR, dans un registre plus haut de gamme,  m’ont donné la solution.

    3. Soirée de réseautage

    Il ne faut pas se le cacher, les invités sont des Carolos ayant un certain standing. On vient pour y faire la fête et vous risquez même de croiser certains collègues de travail, votre médecin voire des hommes politiques. Les participants viennent aux événements pour s’amuser et décompresser de la semaine mais vous pourriez potentiellement rencontrer des gens intéressants professionnellement parlant.

    4. Moment de retrouvailles :

    J’y étais allée avec mon papa pour nous retrouver entre père et fille avant mon grand départ au Canada ! Contrairement aux autres personnes qui étaient venues en groupe d’amis, nous étions juste deux mais cela ne nous a pas empêché de passer un bon moment. Vu que le prochain événement se déroule en début d’année, c’est vraiment le lieu idéal pour revoir des amis de longue date ou de décompresser du mois de janvier qui a été intense. Je trouve que c’est mieux de venir quand vous avez quelque chose à fêter car tout est pris en charge pour vous : repas, boissons, musique, divertissement… Il suffit juste d’être entouré des bonnes personnes pour que la soirée se passe à merveille.

    5. Fêter mon anniversaire

    Mon anniversaire étant le 6 février,  participer à la quatrième édition des Tables FMR est une bonne raison pour trinquer à ma santé ! M’envoyer des photos de votre soirée sera mon plus beau cadeau. Ce sera une façon pour moi d’y participer à distance  et surtout d’avoir votre avis quant à ce type de soirées qui émergent à Charleroi. 

    Si vous souhaitez découvrir une nouvelle façon de faire la fête dans un lieu d’exception où vous êtes certains de passer un bon moment, je vous recommande réellement le concept des Tables FMR. 

    HORAIRES/INFOS

    Prix :  48 euros sur réservation 

    Numéro de téléphone: 0496 074 934

    Adresse : 80 Rue du Cazier, 6001  

    Evenement Facebook 

    1
  • InChill, Discover

    AC STYLING

    AC STYLING CHARLEROI

    CRASH TEST

    Trouver un bon coiffeur est un réel défi ! Se retrouver avec des mèches trop claires, une coupe trop courte ou un dégradé raté est une expérience que nous avons déjà tous vécu. Heureusement j’ai rencontré, Alison, la coiffeuse et gérante du salon AC Styling à Charleroi qui a su cerner exactement mon envie et la réaliser selon mes goûts. Je vous emmène dans ma journée “relooking”. 

    Mon parcours capillaire :

    Après un désastre capillaire à cause de la tendance tie & dye qui consistait à éclaircir la longueur des cheveux pour contraster avec la racine, je n’ai plus jamais osé réitérer l’expérience de la coloration ou même des coupes sophistiquées. «Coupez les pointes s’il vous plait » était mon unique demande auprès des coiffeurs.

    Pourtant, j’ai toujours envié Jenifer Lopez ou Beyoncé qui ont un bel ombré dans les cheveux. Ida, un greeter que j’ai rencontré l’année passée m’a alors conseillé le salon AC Styling au Boulevard Tirou.

    La prise en charge :
    Alison est une coiffeuse professionnelle et à l’écoute du client. Charleroi est son deuxième salon de coiffure après celui de Carnières. Cela prouve qu’elle a de l’expérience ce détail m’a conforté dans mon choix. Elle m’avait invitée quelques mois auparavant pour un constat Kérastase où j’avais été accueillie comme une princesse : coupe de champagne, massage crânien, soin adapté à mon cuir chevelu… Ce premier rendez-vous m’a décidé à choisir ce salon pour mon changement capillaire.

    Le jour J :
    Je lui ai montré les photos de ce que je souhaitais, c’est-à-dire un carré long et éclaircir ma couleur de cheveux tout en restant naturelle. 

    Pour ce faire, elle a utilisé la technique du coulage. Je ne connaissais absolument pas ce terme mais c’est une technique plus douce pour le cheveu que la coloration traditionnelle. Elle m’a d’abord décoloré les longueurs pour ensuite appliquer le produit du coulage. En fonction de la couleur souhaitée, la coiffeuse mélange les produits pour le rendu adéquat. Si vous souhaitez un blond cendré c’est donc aussi possible.

    Lorsque j’avais les cheveux humides, j’ai eu quelques doutes. La couleur était rousse d’après moi et peu visible mais une fois les cheveux séchés et le brushing fait, j’étais ravie ! Pour la coupe, vous décidez quand elle s’arrête, cela évite donc les mauvaises surprises.

    J’ai réellement passé un agréable moment chez AC Styling. Alison nous met en confiance, elle répondait à toutes mes questions et surtout ce n’était pas gênant quand nous n’avions plus de sujets de conversation.

    Verdict :
    Après 1 semaine et 3 lavages, je suis ultra heureuse du résultat. Concernant la texture de mon cheveu, il n’a pas été modifié. Ils sont toujours aussi solides et élastiques. J’attends de voir l’évolution de la couleur mais je n’ai pas d’inquiétudes à ce sujet.

    HORAIRES/INFOS

    AdresseBoulevard Joseph Tirou 41, 6000 Charleroi

    Horaire : 8h30 – 18h / fermé le dimanche & Lundi 

    Téléphone : +32 71 32 07 47

    0
  • InChill, Eat

    VANILLA SKY ROOFTOP

    VANILLA SKY ROOFTOP

    TOP OU FLOP ?

    Construire un bar « aérien » aux pieds des pistes de l’aéroport de Charleroi est une idée atypique mais judicieusement réalisée par l’agence évènementielle 50N5E. Le Vanilla Sky Rooftop est devenu la nouvelle adresse pour profiter de la chaleur de l’été et de ses traditionnels apéros interminables…

    Après avoir testé l’adresse, je vous donne les avantages et le flop de l’endroit.

    Top
    Ce concept est inhabituel dans la région de Charleroi. Maintenu par des échafaudages, la plateforme sort de l’ordinaire grâce à sa déco sophistiquée. Le bar et le restaurant sont construits dans un esprit norvégien avec du bois comme matériau principal et des plantes pour rendre tout cela plus chaleureux. Le détail est poussé jusqu’à recréer de la fausse mosaïque au sol afin de délimiter une zone « détente » avec des fauteuils. Je ne vais pas tout détailler mais vous l’aurez compris, c’est très élégant

    Même si ce n’est pas littéralement au-dessus du toit comme le voudrait le mot « rooftop » vous pouvez tout de même admirer la vue et ce, même la nuit grâce à toutes les illuminations des alentours ainsi que celles des pistes d’atterrissage. Enfin, la localisation insolite permet de découvrir un emblème de Charleroi sous un autre angle : l’aéroport. On n’y va, non pas pour prendre l’avion mais bien pour profiter et déconnecter de sa journée.

    Le principe :

    Tous les jours, dès 12h, le Vanilla Sky Rooftop accueille ses clients pour boire ou manger. Le restaurant propose des menus de tapas dans une ambiance calme et détendue. L’espace bar est, quant à lui, plus festif. Associer les deux est une force car peu d’endroits le proposent en ville. On doit souvent faire plusieurs établissements. Leurs larges horaires vous permettent donc d’aller diner, passer après le boulot ou après le souper pour ensuite profiter de l’été ! 

    Flop :

    Comme l’agence 50N5E est aussi à la source des Quartiers d’Été et du marché de Noël. On retrouve donc le même esprit et la même ambiance. D’un côté cela prouve que l’entreprise entretient une identité mais si vous étiez déjà des adeptes de ces événements, vous ne serez pas surpris du concept.

    Victime de son succès, il est aussi difficile de manger spontanément si vous aviez simplement prévu d’y boire un verre. Il est conseillé voire obligatoire de commander.

    Top ou flop ?

    Un top, je peux m’en prendre qu’à moi-même si je n’avais pas réservé. Le service a compensé notre attente et le Vanilla Sky Rooftop nous propose enfin une vue panoramique de la ville. Si la plateforme avait été dans le centre de Charleroi, j’aurais été aux anges !

    HORAIRES/INFOS

    Adresse: Avenue de Heppignies 42, 6220 Fleurus

    Horaire : 12h – 22h la semaine / 12h-01 le week-end 

    0
  • InChill

    FOLIE ORDINAIRE

    FOLIE ORDINAIRE

    BAR À MUSIQUE

    Les beaux jours reviennent, les apéros en terrasse après les cours ou le boulot aussi ! Mais où aller pour décompresser et faire le plein de vitamine D ? La Folie ordinaire est peut-être une solution. Vous ne connaissez pas ? En plus de sa terrasse, ce bar est vraiment unique en son genre…

    Ouvert depuis juillet 2018, ce bar à musique se fait discret sur la place de la digue mais l’ambiance y est pourtant bien présente derrière cette grande baie vitrée. Sur deux étages, le sous-sol est aménagé comme un salon pour des concerts, des projections de films musicaux ou d’autres projets à la demande. En haut, Mica a installé un bar unique. Avec un plan de travail en bois brut et tabourets hauts industriels, la déco donne un certain cachet mais l’âme du lieu se créée grâce à la musique.

    Mica et la musique : une histoire d’amour

    Le sous-sol est entièrement dédié à des projets musicaux. Les artistes organisent des petits concerts en toute intimité et font découvrir leur univers aux clients. Dans le bar, Mica sélectionne soigneusement les morceaux. De la New Wave, des classiques du rock, des nouveautés anglaises, du jazz, de la pop-rock indépendant… Le but est de faire nous découvrir des nouvelles sonorités mais aussi de créer une bonne ambiance !

    Mica veut nous transmettre sa passion pour la musique et organise en plus des cours de guitare dans le petit salon en bas.

    Chef, on a soif !

    Venir à la Folie ordinaire, c’est avant tout pour partager un moment avec ses amis et découvrir de nouveaux styles musicaux. La boisson passe en second lieu. On peut cependant y déguster des bières ou des softs. Avec Cha (la miss derrière toute mes photos), j’ai pris la traditionnelle Pays Noir, ma bière préférée et elle a opté pour une mort subite.

    Même si on était vendredi quand j’ai testé le bar, la pluie a dissuadé les carolos de venir flâner en ville. L’endroit était donc calme et aucun événement n’était prévu pour la soirée. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée et j’ai pu discuter à mon aise avec ma pote ! Un chouette moment mais qui ne représentait pas la folie qui habite ce lieu d’habitude.

    Ma première fois :
    Cette adresse je l’ai découverte grâce à la marque Hettu qui lançait sa marque de vêtements dans cet endroit. Même si ce n’était pas un projet musical, Mica accepte bien évidemment certaines demandes émanant d’artistes carolos. Le lieu était bondé et j’ai pu y retrouver des amis, des connaissances et faire de nouvelles rencontres… Un chouette bar rempli d’amour et de partage !

    Conquis ? Cela tombe bien, un concert est prévu ce soir à la Folie ordinaire ! Toutes les infos sont ici.

    HORAIRES/INFOS

    AdressePlace de la Digue, 38 

    Horaire mardi – mercredi : 12h à14h / jeudi – samedi : 18h à 23h

    0