InNon classé, to shop

VENGEANCES ET MAT’

THRILLER CAROLO

VENGEANCES ET MAT'

Quand notre ville devient l’actrice principale d’un livre, cela nous rend fier ! Enfin Charleroi sous le feu des projecteurs… Ouais mais, même si c’est au sein d’un thriller ? Vengeances et Mat’ nous livre un portrait de Charleroi comme nous ne l’aurions jamais imaginé.

En résumé :

Claire, flic hors pair à Charleroi, est face des meurtres incessants. Mêlant roman psychologique sur fond de scène des attentats, Claire et sa bande tente de défaire le vrai du faux afin de trouver une solution à cette boucherie sans nom. Une épreuve qui bouleversera sa vie à jamais.

Les auteurs :

Outre leur amitié de longue date, Ben Choquet et Thomas Dansor ont en commun, l’écriture de Vengeances et Mat. Suite à un drame familial, Ben ressent le besoin de se raconter des histoires pour retrouver le sommeil. En mesurant le potentiel de l’une d’entre elles, il décide d’en créer un livre et d’intégrer spontanément Thomas à son projet

Avec l’accroche « un livre sang pour sang carolo » on peut facilement déduire la trame de l’histoire. Charleroi devient un lieu d’enquêtes face aux meurtres qui se produisent en ville.

Sanglant ?  

Dès les premières pages, nous sommes face à 6 meurtres. Plus nous avançons, plus le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Quand cela s’arrêtera-t-il ? Jamais ! Cette coulée de sang est liée avec le terrorisme de masse.

Charleroi ?

Si Charleroi devient le lieu principal d’un polar noir, cela ne détruirait-il pas la nouvelle image qu’elle essaie de se créer ? Ben n’est pas de cet avis et m’explique que toutes ces descriptions ne dénigrent en aucun cas la ville. Par exemple, Duche est dépeint comme un symbole phare de la ville. 

Si Charleroi devient la cible idéale des terroristes dans sa fiction, c’est parce la fierté carolo fait revivre la ville. Quel aurait été l’intérêt de toucher une ville sans éclat ?

A recommander ?

Les –  

Pour les auteurs, Vengeances et mat’ est un livre d’action haletant à lire en deux soirées.  « Si tu te perds dans les descriptions, tu casses le rythme. » En effet, le livre a été terminé rapidement. Mon regret dans ce livre est justement cette vitesse. Sans que l’on puisse comprendre nous avons déjà 6 meurtres sur les bras, décédés dans des circonstances sanglantes.

D’habitude, je jette mon dévolu sur les histoires qui placent le décor pour ensuite expliquer le récit de vie du personnage. Dans le roman, nous sommes dès le début en pleine action c’est pourquoi j’ai eu du mal à m’accrocher à l’histoire. 

Cependant, les rebondissements déconcertants nous donne quand même l’envie de connaitre le dénouement.  

Aussi, le style de l’écriture alourdit le texte avec des figures de styles à tir larigot. Ce genre de procédés stylistiques est pour moi à utiliser avec parcimonie lorsque l’on souhaite exprimer une idée forte. Ici, les figures de style perdent de leur pouvoir.

Les +

Bien sûr, ce qui m’a séduit est cette ode à Charleroi. Notre ville retrouve des couleurs et sa prestance d’antan même si elle est accablée par des dizaines de meurtres. J’ai pu ainsi identifier des lieux dont j’ignorais l’existence et découvrir une autre facette de Charleroi.

De plus, les personnages ont tous des profils distincts. En tant que lecteur omniscient nous comprenons les points de vue de l’ensemble des protagonistes. Celui de Claire, l’héroïne est, à mon sens, le plus intéressant. D’une part pour sa place privilégiée au sein de l’histoire et de l’autre pour sa personnalité complexe.   

Enfin, le livre est didactique. Que cela plaise ou non, les poèmes et des photos des lieux insérés aèrent le texte et l’ajout de ces éléments permettent une meilleure compréhension.

INFOS

Points de vente : toutes les informations sont ici 

By
1

You may also like

1 Comment

  • Pour quelques liens de plus – 17 septembre 2018 – karnotus

    […] Vengeances et mat’« …Quand notre ville devient l’actrice principale d’un livre, cela nous rend […]

    17 septembre 2018 at 11 h 28 min Reply
  • Leave a Reply